Quand on n'a pas de tête, on a du gazoil

Publié le 8 Juin 2016

La surchauffe d'une pizza, ce n'est rien à côté d'autres choses survenues cette année...

Ce n'est rien à côté de la fois où, à midi un mercredi, il devait ramener Sissi du collège (comme tous les mercredi je précise ).

Je dis bien il devait, car ce jour là, Sissi l'a vu passer en voiture et il ne s'est pas arrêté (le collège est sur notre route pour rentrer).

J'avais alors reçu un coup de fil à la maison, à 20 mn de route et 14 km du collège, dans lequel mon fiston me disait "maman, y'a papa qui a oublié de me prendre!! je n'arrête pas de l'appeler il ne répond pas."
Effectivement, j'avais moi aussi essayé de l'appeler, et il n'entendait pas le téléphone (ça sert à grand chose d'avoir un portable tiens!!).

Bon, ben j'ai pris la voiture pour la deuxième fois de la matinée, et je suis partie chercher Sissi. Quand j'ai croisé le père sur la route, il a fait les gros yeux, du genre à se dire: "mais qu'est ce que tu fabriques encore ma pôvre femme?" sauf que là, quand il a ouvert la fenêtre et que j'lui ai dit que j'allais chercher son fils au collège, il ne l'a pas ramenée ;-). Non mais.

Pfff j'vous jure. OUBLIER SON FILS AU COLLEGE. Bah, pas si grave non plus, quand on sait que, quand Sissi était petit, il l'avait carrément oublié.... à la crèche!

Quand on n'a pas de tête, on a du gazoil

Rédigé par Loukoum

Publié dans #tranches de vie

Repost 0
Commenter cet article

sarah 09/06/2016 22:40

MDR :):) sacré lui ...

Loukoum 10/06/2016 09:11

Et hier, il a zappé sa convoc de boulot... Alzheimer à 45 ans dur! dur! ;-)