Un période compliquée

Publié le 16 Novembre 2022

Cela fait maintenant plus d'un mois que nous vivons une véritable galère, de nouveau. Il y aurait de quoi être démoralisé si la vie ne nous avait pas appris que le soleil revient toujours après la tempête.

Après que Mr Lo ait fait du vide autour de la maison (envolé le vieux lave-vaisselle, le vieux congélateur, les bâches en plastique et tout le B... qui trônait autour de chez nous depuis des mois (non, que dis-je? des années!!!), il s'est soudainement complètement coincé le dos. Enfin, pour être précise, il a déclaré une sciatique aussi douloureuse qu'invalidante, qui l'a empêché de bouger et de dormir également pendant au moins 3 semaines. Actuellement il n'est plus en phase de douleur aigüe, et n'est plus complètement abruti d'anti-douleurs, mais, il est toujours en arrêt de travail, et il ne peut toujours rien faire du tout.

Un période compliquée

Le scanner montrant une récidive de hernie là où il s'est fait opérer, ainsi qu'une atteinte de l'étage inférieur. Alors voilà, pour nous c'est une grosse tuile, déjà parce qu'il n'a pas besoin de subir ça de nouveau, et ensuite parce que nous n'avons pas complètement fini l'aménagement extérieur du gîte que nous voulions mettre en service au printemps.

Alors depuis, je dois tout assumer seule, et je ne sors plus la tête de l'eau. Quand les enfants étaient là, ils pouvaient seconder Mr Lo et ils le faisaient souvent. Là, finalement, ils ne sont plus là ni l'un ni l'autre, mais c'est beaucoup plus difficile pour moi. 

Je bosse, je dois préparer mes cours et corriger mes copies, m'occuper de toute la logistique de la maison, ménage, courses, cuisine, linge, mais aussi donner à manger aux animaux, m'occuper de l'installation du gite et de l'entretien (on a eu 15 personnes de la famille dedans en fin de vacances scolaires), masser Mr Lo deux fois par jour, faire ce qu'il me demande et qu'il ne peut pas faire tout seul, aller ramasser le bois, mettre en hivernage la piscine, débroussailler, peindre le local technique, ranger les granges pour pouvoir y entreposer le foin pour l'hiver, sans compter que j'ai des travaux à faire sur l'ordi pour le lycée et aussi pour préparer des événements festifs... etc etc. Du coup, là je suis un peu débordée et démoralisée. Mais c'est peut-être pas d'être le pilier qui tient tout en ce moment, ce qui en soit peut être gratifiant malgré la charge de travail, mais plutôt de le faire en ayant des remarques, des jugements et des critiques sans arrêt par quelqu'un qui souffre et qui ne se rend pas compte que pour l'autre aussi, c'est dur. 

Alors oui, on a une vie chouette à la montagne, rien à voir avec la vie en ville, et on fait des voyages, on est une famille unie, nos enfants ont bien grandi et sont supers, nous sommes aussi soutenus par les nôtres même s'ils ne sont pas sur place directement, mais tout ce que nous bâtissons, nous le faisons tout de même à la sueur de notre front, et cela nous demande  beaucoup de sacrifices à côté aussi. Mr Lo en aura bavé avec son dos, et il ne faut pas croire que tout ce sera fait tout seul. Rien n'est facile, même pas pour nous qui nous en sortons bien. Depuis début septembre, par exemple, nous n'avons pris aucun week-end, même pour juste ne rien faire, et pendant que nos copains étaient en montagne à faire de la rando, nous étions à la maison pour avancer les travaux. Cela qui a continué  X2 pour moi toute seule pendant toutes les vacances où je n'ai eu aucun repis et pendant les autres week-ends où Mr Lo était au plus mal.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article