Lanzarote février 2012

Ile la plus nord orientale des Canaries, Lanzarote a une population de 126000 habitants. C'est  l'île la plus volcanique, elle possède un paysage lunaire couvert de cratères de vallées de lave solidifiée, qui constitue son attrait le plus important et le plus impressionnant. Dotée d'une nature spectaculaire, lanzarote est classée reserve de la biosphère et son plan Lanzarote dans la biosphère a la prétention de freiner la construction massive d'hotels pour préserver les espaces naturels. On ne voit sur l'île aucun panneau publicitaire, et quasiment aucune ligne électrique.

 

Nous avons visité:

  

Le parc de Timanfaya:

Sur une étendue de 5107 hectares, on parcourt en bus un tronçon de 14km (la route de volcans) dans un paysage absolument incroyable de cratères et de coulées de lave (produites dans une éruption du XVIIIéme siècle), pour une somme de 8E par adulte (4E les enfants). Ca vaut le détour.

 

lanzarote 3

 lanzarote 2

 

lanzarote 1

 

lanzarote5

 

 

1-lanzarote-copie-1.JPG

 

Sur  L'ïlot Hilario on montre aux visiteurs les "anomalies géothermiques", c'est à dire les températures anormales à la surface causées par le sous-sol, à l'aide de geysers, combustion d'ajoncs, et cuisson d'aliments à la simple chaleur naturelle de la Terre.

 

8-lanzarote.JPG

 

Lagune verte (Charco de Los Clicos) près du village d'EL GOLFO:

Accés gratuit, à pieds, depuis le village. L'eau de la Lagune est plus dense et plus salée que celle de la mer morte, mais il est interdit de s'y baigner. La plage est belle, paysage plus que sympathique.

1-lanzarote.JPG

 

2-lanzarote.JPG

 

3-lanzarote.JPG 

Los Hervideros:

Un peu plus au sud d'EL GOLFO, on trouve cet endroit aménagé par César Manrique dans la coulée de lave, et d'accès gratuit. La côte y est creusée de cavités dans lesquelles les vagues s'engouffrent avec fracas. Quand la mer est forte, cela produit même des geysers. Un endroit qui a beaucoup amusé les enfants.

 

4-lanzarote.JPG

 

6-lanzarote.JPG

 

5-lanzarote.JPG

Les salinas de Janubio:

Ce sont d'anciens marais salants maintenus en activité pour le tourisme, dans lesquels on peut se promener. Les enfants y ont récupéré des christaux de sel.

 

10-lanzarote.JPG

 

Vallée de la Géria:

Cette zone est plantée de vignes. Chaque plan est protégé du vent dominant par des murets de pierres de lave, cela donne des "champs" très graphiques, simplement ponctués de figuiers de Barbarie (utilisés autrefois pour le culture de la cochenille qui donnait un colorant très apprécié). A voir.

 

7-lanzarote.JPG

 

9-lanzarote.JPG 

Caldera Blanca: Randonnée

Denivellé de 150 mètres environ, durée de 3h30 de marche.

Accès par une piste à prendre à gauche juste avant Mancha Blanca en arrivant de la route du Timanfaya.

Vue impressionnante et grandiose depuis le haut du cratère, dont on fait le tour. Quand nous y avons été, il y avait énromément de vent, et il nous a fallu les polaires.

Pendant la randonnée, les enfants ont collectés de nombreuses olivines sur les contreforts du volcan.

 

2-lanzarote-copie-1.JPG

 

3-lanzarote-copie-1.JPG

 

4-lanzarote-copie-1.JPG

 

 

5 lanzarote-copie-1 

Cueva de Los Verdes:

Accés payant, 4E les enfants et 8E les adultes.

Tunnel situé en sous soul, creusé par une coulée de lave en provenance du volcan de la Corona. Le parcourt a été aménagé par César Manrique. Et la visite est guidée, seulement, il faut comprendre, soit l'espagnol, soit l'allemand, soit l'anglais. Comme dans le Timanfaya, d'ailleurs. Nous avons trouvé que ça valait le coup malgré que cela soit une endroit très touristique à visiter de préférence le matin avant l'afflut de visiteurs, ou vers 16h30 (cela ferme à 17H).

 

6-lanzarote-copie-1.JPG

 

La maison des volcans:

Bof, visite gratuite, mais rien n'est en français. on peut quand même y pratiquer diverses petites expériences.

 

Ascension du volcan de la Corona: Randonnée

Le sentier démarre au village de Yé. Il faut se garer devant l'église, ensuite parcourir une centaine de métres à pieds jusqu'à une poubelle sur la droite, de là, on attrape le chemin, qui passe d'abord dans des vignes avant de grimper jusqu'au cratère du volcan. On ne peut pas en faire le tour, c'est trop escarpé.

La balade n'est pas longue (1Heure en ce qui nous concerne, aller retour, mais certains randonneurs continuaient la marche au pied du volcan dans les vignes... de quoi se perdre, nous en avons fait l'expérience), et la vue sympathique. Le volcan est couvert de lichens.

  8-lanzarote-copie-1.JPG

  7-lanzarote-copie-1.JPG

 

9-lanzarote-copie-1.JPG

 

Mirador del Rio:

A la pointe extrême nord de l'île,  ce restaurant et mirador à l'entrée payante (8E adultes) offre un magnifique point de vue sur l'île de la Graciosa. Site aménagé, toujours, par César Manrique.

Nous n'avons pas payé l'entrée, car la vue est la même depuis la route qui arrive au mirador par la gauche avec les falaises d'El Risco en prime.

 

10-lanzarote-copie-1.JPG

 

12-lanzarote.JPG

 

13-lanzarote.JPG

 

11-lanzarote.JPG

 

Piste sur les falaises d'El Risco (ou Famara):

Il y a une piste qui va à un belvédère à Guinate, on peut la poursuivre à gauche, elle monte sur les falaises. De là, une superbe vue sur la playa Famara.

 

Balade dans Haria:

Niché dans une vallée de palmiers, Haria est un village tranquille de maisons blanches, avec une agréable petite place ou l'on peut se rafraîchir aux "2 brothers", où l'on est bien reçu, et par une français, en plus.

 

2.JPG

 

Carnaval à Arrecife:

Le carnaval est une manifestation importante aux Canaries. Pour le plus grand bonheur des enfants, nous avons pû assister au défilé d'Arrecife, sur 2 heures de temps: musique, chars impressionnant,s divers et nombreux, des danseurs et danseuses, de l'originaltié et de la diversité dans les déguisements. Un bon moment!

Arrecif est la capitale de Lanzarote. C'est une ville portuaire de 30 000 habitants. Elle a pour particularité de posséder l'usine de désanilisation de l'île, qui autrement, ne possède qu'une seule et unique source d'eau douce, au nord de l'île, et qui est loin d'être suffisante.

 

3.JPG

 

4.JPG

 

5.JPG

 

6.JPG

 

Descente des falaises d'El Risco et Salinas del Rio:

400m de dénivellé.

Depuis un parking pavé, un sentier descend jusqu'au bord de la mer, puis file vers le nord jusqu'aux Salinas del RIo.

La plage est déserte, splendide, les salines ont été abandonnées il y a bien longtemps car il était trop difficle de remonter le sel jusqu'en haut de la falaise (attention, il faut le remonter à pied!... mais avec du courage, c'est facile et pas très long. 45mn.)

 

7.JPG

 

8.JPG

 

9.JPG

 

Orzola:

Petit port sympathique, départ du ferry pour la graciosa. Quelques petits restaurants proposent de gouter le poisson sauvage de Lanzarote. (On a quand même vu un élevage de poissons, au sud de l'île, bien caché) .

 

10.JPG

 

Piscines naturelles entre Orzola et Punta prieta:

Sur la route cotière, pas très loin d'Orzola. On y trouve de superbes petits lagons, séparés de la mer par une barrière de roches de lave. Il fait bon s'y baigner, parait il... nous il y avait trop de vent  et la mer était froide lors de notre séjour.

 

13.JPG

 12.JPG

 

11.JPG

 

Jameos del Agua:

Oeuvre de Manrique construite dans un tunnel de lave. On trouve dans cet endroit, une piscine entourée de Palmiers et un lac souterrain. C'est  8E l'entrée et 4E pour les enfants, et il y a un monde fou... Nous, on n'a pas adoré, même si dans l'ensemble on apprécie ce qu'a fait Manrique sur l'ïle. Ce qui nous a le plus plu, ce sont... les toilettes!  Ne pas les manquer!

  

14.JPG

 

Le Carnaval de San Bartholomé... moins impressionnant que celui d'Arrecif. Les mêmes en moins nombreux.

 

Ascension de la Montana Ortiz (cratère rouge juste à coté de la Montana negra):

Dans le Parc de Los volcanes, On peut grimper dessus, ou en faire le tour. Le sol est jonché de pierres ponces rouges, très légères. la vue est impressionnante depuis le sommet... on y a eu beaucoup de vent aussi.

 

15.JPG

 

16.JPG

17.JPG

 

Ascension et rando autour de la montana Cuervo:

Très facile. Ce cratère est très connu, on le voit sur plusieurs cartes postales.

 

18.JPG

19.JPG

20.JPG

21.JPG

 

Restau à El Golfo:

28E le plat de poissons grillés pour 2. Nous avons eu l'impression d'avoir atteri dans un attrape-touristes... bien sûr, c'était plutôt bon, mais il y a eu quelques rajouts sur la note... pas cool ça. Donc, méfiance si vous voulez tester.

 

Plages de Famara:

Immenses plages et dunes magnifiques, avec beaucoup de vent, le paradis du kitesurf...

 

22.JPG

23.JPG

 

Retour par la Santa:

Par curiosité, nous sommes allés voir ce petit ilot. Pas grand chose à voir au final, à part un hotel au milieu de nul part.

 

Costa Teguise:

C'est l'endroit où nous séjournons,  une station balnéaire assez mignonne, mais sans attrait particulier, si ce n'est des boutiques, et la plage de Jablillo: comme elle est protégée, l'eau y est plus chaude.

 

Plages de Papagayo:

Jolies plages au sud de l'île, avec accès payant (3E la voiture). elles sont relativement abritées du vent et, c'est vrai, assez jolies. Il y a pas mal de touristes, mais surtout à partir de midi. Il y a des sentiers le long de se littoral où l'on peut facilement marcher quelques heures.

 

24.JPG

 

25.JPG 

26.JPG

 

Hotel abandonné et piscines naturelles:

Sur la côte nord de playa blanca se trouve un horrible hotel abandonné, gigantesque et squatté, accessible par des pistes de terre uniquement (ou l'on peut se perdre, il y en a dans tous les sens). En contrebas de cet hotel se trouvent de magnifiques piscines d'eau de mer (attention, des oursins dedans...)

 

Retour par la LZ56, visite de Teguise:

Achats dans les boutiques artisanales (colliers en perles de lave et olivines, minéraux divers... etc j'aime assez ce qu'ils proposent dans les boutiques). Les prix varient enormément, sur les mêmes objets, d'une boutique à l'autre. Il vaut mieux faire le tour avant de se décider...

 

On recommande un boutique place de l'église, sans nom, qui est tenue par une femme absolument adorable.

Repost 0