Canyons en sierra de guara

Publié le 9 Août 2011

Il y a un truc qu'on adore, et que l'on fait depuis 3 ans, c'est d'aller faire des descentes de canyons. Et particulièrement en Sierra de Guara, car là bas, ils sont splendides, mais en plus, on est quasiment sûrs de trouver le beau temps à chaque fois.
Alors, cette année, on y est allé 2 fois.
En juillet, sur un week-end, avec des copains et sans les enfants. Et en août, sur 5 jours, avec nos loupiots une copine et ses loupiots à elle.
Dans les canyons, on ne peu pas prendre de photos car on n'a pas l'équipement pour, mais pour en voir, voici des liens (des canyons qu'on a fait jusuqu'à présent):

Le mascun final La peonera

Le formiga

Les Estrechos du Balcez

Les oscuros du balcez

 

Verdict:
- Le Mascun final: on l'a fait en aout, il était quasiment sec. Dommage, nous, on aime l'eau. Il doit valoir le coup au printemps. Attention, il nous a fallu de la corde pour descendre certains endroits.
- La Peonara: on l'a faite 2 fois, et à chaque fois, le même ravissement, canyon très aquatique avec beaucoup de sauts (évitables), de toboggans et de cascades. Pas très technique, mais dangereux à certains endroits (siphons, notament)
- Le Véro: de bons chaos, canyon long (enfin, surtout la sortie, si on va jusqu'au camping du véro: ne pas se sentir perdu, on finit par y arriver!)
- Le Formiga: canyon le plus technique de tous ceux cités dans l'article. Des rappels: dans le canyon, et à l'accès. De bons sauts vertigineux si on a le courage (possible à éviter par un rappel), des toboggans sensationnels.  Accès très beau, canyon pas moins décevant. On l'a fait avec les enfants, dont Nono qui a 6 ans, mais il était entrainé au rappel.
- Les oscuros du balcez: Quelques rappels, canyon court, et d'une beauté à couper le souffle!!!
- Les estrechos du balcez: on l'a fait à la suite des oscuros, il est assez long et l'enchainement des deux est long. En juillet, il n'y avait pas assez d'eau pour se laisser porter, dommage. il est beau aussi, mais moins que les oscuros, à mon avis. Celui ci ne demande aucune technique particulière, et, je pense, ne présente aucun danger particulier.
Les seules photos que j'ai, c'est l'arrivée de la Peonera, qui se termine par un saut de 9 mètres à une cascade:

 

On n'est pas obligé de sauter, et, en l'occurence, dans la famille, y'en a qu'une qui l'a fait, et trois fois en tout, en plus: j'ai cité, la mère, c'est à dire moi-même, sans me vanter. Non mais, j'ai peur des trous! mais pas du vide, et toc!!!!

 

Post-scriptum 2015: depuis cet article édité en 2011, nous avons fait beaucoup de canyoning en Sierra, et beaucoup de photos avec un appareil numérique aquatique. Vous pouvez cliquer ici, ou sur le lien "canyoning" dans le menu à droite pour avoir plus d'informations et d'images sur ces endroits magiques.

 

 

Rédigé par loukoum

Publié dans #Canyoning

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Bonjour Loukoum!<br /> Fraîchement arrivée dans ma montagne, je m'étais trompée : une habitante de mon village est Campanaise et non pas Communaise... Bon, pas grave!<br /> Petit instant d'émotion : ben oui, tous ces canyons je les ai pas mal arpenté avant de de venir alpine, et le saut de la Péonéra, je l'ai fait aussi qq fois!!!!!<br /> Mais un de mes préféré, c'est le miraval (à ne pas faire si trop d'eau) qui se situe plutôt dans la partis Mont Perdu : aquatique et magnifique, mais il faut avoir une bonne combi!<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> ahhh... ben faudra le tenter aussi alors! merci pour le tuyau<br /> <br /> <br /> <br />