printemps 2002

Publié le 26 Avril 2007

Au printemps 2002, on vait fait mettre un escalier (seul chose que l'on a fait faire avec l'installation de chauffage central, et le "flocage" de papier sous le toit).

On était aux étages pour mettre le parquet, les cloisons en bois, etc etc.
C'est mon mari qui a fait toutes les cloisons, on a acheté des planches de chênes brutes et c'est lui qui les a transformées pour en faire les cloisons. Nous avons acheté les portes sauf celle de sous les combles, mais j'en parlerai plus tard.(on n'en est pas encore là!!)

L'étage intermédiaire est entièrement en chêne, et les combles sont en sapin.

Nous avons mis une isolation en liège dans les murs et sous les parquets. Pas question pour nous d'utiliser la moindre laine de verre. On pense que ce matériau n'est pas sain, à cause des fibres et du côté irritant de sa pose... un jour peut-être on verra que c'est du même ressort que l'amiante? enfin bref, malgré le coût plus élevé de ce genre de matériau, on a opté pour cette solution d'isolation phonique intérieure.

Je dois dire que c'est assez réussi, ça marche aussi bien que la laine de verre...

Par contre, ça n'empêche aucunement les souris de venir se balader dans les planchers!!!! On nous avait dit que comme le liège était en vrac dans ce cas là, elles ne pouvaient pas circuler, et bien c'est faux. Je ne vois pas que faire contre ces petites bêbêtes qui nous réveillent la nuit...

ci dessous, cloisons en chêne, parquet, sous les comble (sapin), et liège en vrac dans le planchers, liège en plaques dans les cloisons.

Rédigé par loukoum

Publié dans #Notre installation en montagne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article