1/08 Gili Meno

Publié le 22 Septembre 2022

Négociations faites la veille avec le chauffeur, nous prenons deux véhicules pour 125 roupies chacun, en destination de padang bai depuis candidasa où nous logeons, où nous devons prendre le fast boat de la compagnie Ekajaya en direction de Gili Meno. Nous avions pris les tickets sur le site internet de la compagnie une semaine avant à peu près, pour 375 roupies par personne.
Comme toujours, le bateau démarre en retard. C'est assez folklorique, une bateau s'amare au notre alors que l'on aurait dû être parti depuis 1/2h. Les bagages sont transférés entre le quai et le bateau amarré au notre puis les passagers de celui-ci traversent le nôtre. Il repart et enfin nous pouvons y aller. Nous avons choisi ces bateaux car ils semblent grands, stables, et surtout on peut s'asseoir sur les ponts au dessus. C'est bien pour Mr Lo qui a le mal de mer. 

1/08 Gili Meno

A l'approche des gilis, l'eau devient magnifiquement bleue. Après une pause à gili Trawagan, nous débarquons via une barge sur gili meno, l'île des robinsons puisque très peu développée touristiquement. Puis nous marchons avec nos gros sacs à dos pendant un bon quart d'heure pour rejoindre notre cabane de Robinson du Yaya bungalow sur la plage (environ 400 000 IDR la nuit pour 3). 

Il est possible d'y aller en calèche, mais nous avons trouvé que c'était trop cher. Il n'y a pas de voitures sur Gili Meno, ni des scooters.

Ekajaya fastboat

Ekajaya fastboat

1/08 Gili Meno

Cet endroit est juste parfait. Bien-sûr, c'est moins chic et confort que les logements que nous avons pu avoir sur Bali, mais une cabane les pieds dans le sable, avec néanmoins tout ce qu'il faut pour être à son aise (salle de bain extérieure, moustiquaire, terrasse, ventilateur, robinet d'eau pour se laver les pieds avant de remonter dans la cabane et même un drap de dessus). L'endroit est paradisiaque. Nous sommes presque seuls, avec la famille qui tient le homestay et qui habite là, toujours dehors. 

Yaya Bungalow à Gili Meno
Yaya Bungalow à Gili Meno
Yaya Bungalow à Gili Meno

Yaya Bungalow à Gili Meno

Nous testons tout de suite le warung juste devant les cabanes (blue coral). Pas trop cher et très bon. Nous sommes assis sur des chaises en bambou sur la plage déserte. Et nous pouvons voir les tortues depuis notre table.
Puis c'est l'heure de sauter dans la mer avec masques et tubas et de découvrir que Gili Meno ne comporte pas que des coraux morts. Sous la mer, il y a encore de la vie.

1/08 Gili Meno
1/08 Gili Meno

La plage du nord est très bien pour le snorkeling. Pas la peine de payer une sortie en bateau à 100k par personne. De la plage nord de gili meno on accède à des spots fabuleux à condition de nager un peu vers le large, presque jusqu'au tombant. Les poissons sont multicolores. Il faut aussi éviter la marée descendante car les courants tirent forts. Le calme est surtout en marée montante. 

1/08 Gili Meno

Le soir nous pouvons observer un magnifique coucher de soleil. C'est magique.
Il faut cependant se protéger des moustiques car ils sont voraces. 
Il n'y a pas de wifi au yaya bungalow, ni dans le warung juste devant. Par contre on avait acheté une carte Telcomkel et le réseau est bien présent (et d'ailleurs les antennes défigurent un peu les 3 îles quand on les voit depuis la mer.)
Par contre dans d'autres restaurants qui s'éparpillent ça et là sur les plages du tour de l'île, il y a souvent du wifi. Mais celui que nous essayons ce soir nous laisse un peu anxieux car la nourriture n'avait pas l'air très fraîche lorsque nous l'avons mangée.

1/08 Gili Meno
1/08 Gili Meno

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Indonésie, #Indonésie 2022

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article