Wadi Rum- Shobak- Dana

Publié le 22 Novembre 2021

La nuit dans le calme total du camp est agitée à cause du thé bedouin pris la veille au soir ! Nous avons mis le réveil à 5h30 pour essayer de voir le lever de soleil. Mais le Camp n'est pas très bien placé pour pouvoir l'observer et  le temps est nuageux.

Nous nous recouchons jusqu'à 7h. Une seule personne est restée sur le camp, et dort sur un canapé de la grande tente. Les autres sont rentrés au village de Rum et nous attendons leur retour pour le petit-déjeuner. Celui-ci est traditionnel, à base de galettes de pain, d'houmous et de crudités.

Nous allons explorer à pieds le canyon tout près du camp puis nos deux acolytes nous ramènent en pickup jusqu'au village où nous reprenons nos voitures.

De retour sur Petra qui est sur notre route, nous faisons un pause repas au deep duke, un fast food où les garçons mangent un hamburger de chameau. C'est très copieux, cel6leur restera sur l'estomac. Ils ne sont plus habitués à manger autant.

 

Wadi Rum- Shobak- Dana
Wadi Rum- Shobak- Dana

Nous partons en direction de Dana où nous devons passer la nuit. La nuit tombant tôt, nous avons juste le temps de visiter le château de Shobak. L'intérêt du lieu étant surtout, pour moi, la vue sur les maisons troglodytes alentours et le vieux village.

Wadi Rum- Shobak- Dana
Wadi Rum- Shobak- Dana
Wadi Rum- Shobak- Dana
Wadi Rum- Shobak- Dana

Nous arrivons à Dana où il fait beaucoup de vent. L'accueil au Dana Hotel qui est un hotel coopératif, se fait dans la salle commune autour d'un thé bedouin.
Puis nous accédons aux chambres qui nous semblent un peu sommaires après les hôtels luxueux dans lesquels nous avons dormi à Petra et à la mer morte.
Elles sont rénovées à la va-vite, l'eau s'étale partout dans la salle de bain, il n'y a pas de clefs aux portes. Nous devons demander des draps de dessus. Et surtout nous sommes à proximité de nombreux chiens dont des chiots et ils aboient sans arrêt, nous grognent dessus quand on regagne nos chambres.

Wadi Rum- Shobak- Dana
Wadi Rum- Shobak- Dana
Wadi Rum- Shobak- Dana

Nous arrivons à Dana où il fait beaucoup de vent. L'accueil au Wadi Dana Lodge qui est un hotel coopératif, se fait dans la salle commune autour d'un thé bédouin.
Puis nous accédons aux chambres qui nous semblent un peu sommaires après les hôtels luxueux dans lesquels nous avons dormi à Petra et à la mer morte.
Elles sont rénovées à la va-vite, l'eau s'étale partout dans la salle de bain, il n'y a pas de clefs aux portes. Nous devons demander des draps de dessus. Et surtout nous sommes à proximité de nombreux chiens dont des chiots et ils aboient sans arrêt, nous grognent dessus quand on regagne nos chambres.

Wadi Rum- Shobak- Dana
Wadi Rum- Shobak- Dana

Le dîner est collectif avec les autres résidents dans la salle commune, sous forme d'un buffet complet, composé de plats locaux. Nous ne nous jetons pas sur les crudités, car un certain nombre d'entre nous est un peu barbouillé.
Dans la nuit, nous sommes réveillés par de gros coups de tonnerre, des éclairs, des trombes d'eau et du vent. C'est digne d'une tempête pyrénéenne !
C'est bête, moi qui voulais que l'on descende dans le wadi guwheir le lendemain avant de repartir à Aqaba sans ma famille (qui rentre en France, nous nous avons prolongé un peu le séjour à nos frais).
Ça ne pourra pas se faire...

Photos de l'article: Shubak

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Jordanie 2021

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article