Jour 14: Du côté d'Épidaure

Publié le 6 Septembre 2021

Ce matin on laisse dormir un peu Nono, enfin, tout est relatif. Jusqu'à 8h.

​​​​​​Une seule fois dans le séjour on a réussi à le laisser dormir jusqu'à 9h. Sinon c'est 7h-7h30 quasiment tout le temps.

Mais avec la température extérieure, il faut profiter du matin et du soir, comme le font les grecs.

Promenade à Nauplie
Promenade à Nauplie

Promenade à Nauplie

Nous revenons à Nauplie pour aller faire un tour sur la promenade de nouveau, mais de l'autre côté de la plage, côtés remparts. 

Nous regrettons de ne pas avoir pris les maillots de bain car il y a des échelles pour descendre dans l'eau et c'est plutôt sympa. La mer est belle. 

Les grecs trempent de partout, et ça discute. On se croirait à la piscine municipale. C'est assez rigolo.

Un peu plus loin que les gens nous appercevons une tortue qui remonte respirer en surface plusieurs fois.

A Nauplie, de bon matin
A Nauplie, de bon matin

A Nauplie, de bon matin

Puis nous voulons aller marcher un peu dans les rues du vieux Nauplie qui a l'air sympa. Mais impossible de trouver une place de parking. On laisse tomber. L'astuce, je pense, c'est d'aller se garer sur les quais du port. La circulation est difficile, c'est complètement anarchique. Alors on décide de partir au théâtre d'Épidaure pour y être avant les très grosses chaleurs de la journée. On fait bien ! Quelques heures après il fait 42 degrés... A l'ombre! 🥵

Jour 14: Du côté d'Épidaure

Epidaure est un théâtre vraiment splendide, très impressionnant, bien conservé et imposant, dans un cadre enchanteur.

Le reste du sanctuaire n'est pas très intéressant à mon goût. 

Nous avons payé 12 euros par adulte de plus de 18 ans. En dessous de cet âge c'est gratuit, comme dans tous les autres sites.

Théâtre d'Epidaure

Théâtre d'Epidaure

Epidaure est souvent considéré comme le berceau de la médecine moderne. Il s’agissait à l’origine d’un sanctuaire dédié au dieu de la médecine, Asclépios. Les personnes souffrant de maladies parcouraient de longues distances pour être bénies par cette divinité. Au fil des ans, les hommes saints occupant ces lieux ont commencé à utiliser des herbes, des rituels de purification et d'autres techniques qui ont transformé un traitement divin en un traitement scientifique. Les connaissances qui y ont été développées sont devenues la base des futures innovations médicales.

Jour 14: Du côté d'Épidaure
Jour 14: Du côté d'Épidaure

Pour le repas du midi nous jetons notre dévolu sur le grill Smyrlis, dans un village pas très loin du site archéologique. Alors là, c'est encore plus rustique qu'hier soir. Mais les grillades sont bien cuites même si les morceaux sont gras. 

Cité engloutie d'Epidaure

Cité engloutie d'Epidaure

J'ai repéré dans le guide du routard un endroit insolite du côté d'ancienne Epidaure (un petit port très sympa à quelques km du site antique): il s'agit de la cité engloutie soit ce qui est appelé (et fléché) Sunken city of epidaurus. La plage depuis laquelle on part pour aller voir en masque et tuba  cette curiosité n'est pas très très sympa. Et dans l'eau, c'est hyper chaud, et très pollué. Du coup l'expérimentation n'est pas aussi sympa qu'escompté. Au fond de l'eau, des murs en ruines et des jarres cassées jonchent sur le sol, remplis d'oursins, et non loin du bord. Mais ça aurait pu avoir son intérêt si l'eau avait été plus propre.

Petite plage tranquille à proximité d'Epidaure
Petite plage tranquille à proximité d'Epidaure
Petite plage tranquille à proximité d'Epidaure

Petite plage tranquille à proximité d'Epidaure

Après le snorkeling, nous déménageons sur une plage à quelques minutes de là en voiture. C'est une petite plage pas très fréquentée, surplombée par une église orthodoxe typique. Je m'y installe à l'ombre avec un bon bouquin pendant que mes 2 gars inspectent pendant 1h les fonds marins alentours, nagent près de 2000m, et croisent le chemin d'une tortue. 

Polemarcha beach

Polemarcha beach

Vers 17h ils ont envie de bouger. Nous essayons une autre crique, vraiment belle, Polemarcha beach, avant d'arriver à notre hôtel (hôtel Mike 75,50 euros la nuit pour 3, petit déjeuner inclu, un vendredi soir- c'est plus cher les vendredi, samedi, dimanche).

Cette plage est un havre de paix perdu au bout d'une piste de 2km (peut-être plus). Des gens bivouaquent ici  sous tente ou en Camping car. Il y a vraiment peu de monde lors de notre passage et les lumières de la fin d'après midi sont magnifiques.

Vue depuis la chambre de l'Hôtel Mike
Vue depuis la chambre de l'Hôtel Mike
Vue depuis la chambre de l'Hôtel Mike

Vue depuis la chambre de l'Hôtel Mike

A l'hôtel Mike à Ancienne Epidaure, la vue depuis la chambre est extraordinaire, nous sommes séduits. Nous prenons un pot sur le balcon puis nous descendons manger à la taverne de l'hôtel. C'est un un peu plus cher sur la carte que dans la plupart des autres tavernes où nous sommes allés jusqu'à maintenant. La salade grecque est à 7euros. 

​​​Cependant, la note à la fin n'est pas majorée comme ça l'est quasiment partout sans qu'on comprenne leurs comptes (pain... Couverts... Eau, etc, en général la note ne correspond à aucun de nos calculs et on ne comprend même pas comment ils ont fait leurs comptes car on ne retrouve pas sur l'addition tous les prix affichés. Incompréhensible). Donc ça c'est plutôt sympa. Et le dessert est offert. Les quantités sont bonnes et les saveurs de aussi (j'ai bien aimé la moussaka). Un des serveurs parle bien le français.

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Péloponnèse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article