Jour 10: le Magne- villages et plages secrètes

Publié le 2 Septembre 2021

Aujourd'hui, nous avons prévu de faire le tour du Magne.

Nous commençons par Gerolimenas qui est un petit port sympa à moins d'une heure de route d'Areopoli ( la route qui y mène est très jolie aussi). Une petite balade de bon matin nous permet de découvrir le village et ses eaux translucides d'une manière trés calme. 

Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes
Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes

Puis c'est vers la Plage Almirou que nous roulons, afin d'y établir notre camp de baignade pour quelques heures. Elle nous a été conseillée par le logeur de ma soeur, et c'est un très bon tuyau. L'environnement est exceptionnel! 

Et cette fois, nous n'avons personne avec nous sous la grotte (propre!) qui nous sert d'abri contre le soleil). C'est extrêmement paisible, et il suffit de nager un peu plus loin pour découvrir des formations rocheuses spectaculaires entourées d'une eau claire. En masque et tuba c'est sympa aussi, mais pas beaucoup de poissons, quand-même. 

Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes
Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes
Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes
Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes
Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes
Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes
Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes
 Plage Almirou
 Plage Almirou

Plage Almirou

Après ces moments voluptueux et doux dans une mer exceptionnelle, nous continuons notre tour pour découvrir Vathia, un village abandonné constitué de tours, car, parait-il, il régnait une telle ambiance dans les villages du Magne que les gens se tiraient dessus entre voisins. Sympa!

Vathia
Vathia

Vathia

Nous poursuivons par un petit tour à Porto kagio où nous achetons quelques tomates pour le pique-nique à un marchand ambulant.

Pendant le quatrième siècle av. J.-C., Porto Kagio appartenait au pays des Lacédémoniens. C’était depuis les anciens temps un refuge pour les pirates et un abri pour les bateaux. 

Au seizième siècle ap. J-C., le port, d’une importance exceptionnelle, a été nommé « Porto Kagio » par les explorateurs.

Pendant la guerre russo-turque, Porto Kagio était le refuge et la forteresse de Lambros Katsonis, le héros de la révolution. Même de nos jours, les anciens canons qui ont été monté sur les bateaux pendant la guerre contre les Turcs sont encore visibles. Aujourd’hui, Porto Kagio est un port tranquille.

Baie de porto Kagio vue depuis le col

Baie de porto Kagio vue depuis le col

Puis il est temps de trouver un coin à l'ombre pour manger. Et là, c'est compliqué. Aucune ombre nul part, le soleil est au zénith. Il ne nous reste plus qu'à nous réfugier auprès des défunts de la petite église chiesa di Agia Triada, qui nous offre l'ombre de ses murs sur le côté extérieur avec douceur et bienveillance. Elle est vraiment belle cette petite église! Je suis sûre qu'elle nous attendait!

Petites église pittoresque dans le magne

Petites église pittoresque dans le magne

Puis nous filons jusqu'au parking avant le Cap Tenare où se trouvent de jolies plages. Mais la marche serait longue après lui pour rejoindre (uniquement) à pieds le cap, et il fait un des jours les plus chauds du séjour. Nous ne nous attardons pas. Nous n'irons pas jusqu'à la porte des enfers ( Dans l'antiquité grecque, il était possible de trouver la porte des enfers. Le cap Ténare était considéré comme l'une d'entre elles).

Sur le chemin du retour nous apercevons une plage paradisiaque qui se nomme Vathi beach, et les garçons ne résistent pas à l'envie d'aller y faire un plongeon, tandis que nous sommes quelques uns à avoir peur de la marche d'approche et que nous préférons attendre dans un bistrot sur une plage plus loin, de notre côté. Nous avons tort puisque, apparemment, cette marche était tout à fait faisable, même sous cette chaleur, et les gars se sont régalés!

Vathi beach

Vathi beach

Un petit tour à pieds dans Lagia, en pleine chaleur, nous permet de découvrir le village endormi à l'heure de la sieste.

Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes
Jour 10:  le Magne- villages et plages secrètes

Puis nous filons bien vite nous baigner un long moment sur la plage plage Ampelo, typique et tranquille (mis à part la présence de notre famille des pays de l'est juste à côté de nous à l'ombre, cette fois sans les churros! :-D). Nous passons un excellent moment, une fois de plus. Ces plages du magne sont décidément délicieuses!! (même si sur les galets ce n'est pas très confort!)

Plage Ampelo, dans le Magne
Plage Ampelo, dans le Magne
Plage Ampelo, dans le Magne

Plage Ampelo, dans le Magne

De retour sur Areopoli pour notre deuxième nuit, nous allons manger dans une taverne beaucoup plus locale que celle de la veille à Areopoli, à proximité du logement de ma soeur et sa famille.  C'est aussi bon et moins cher!

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Péloponnèse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article