Les nouvelles sont bonnes

Publié le 29 Octobre 2020

Les nouvelles sont bonnes

Ce matin, c'est un plaisir de se lever et de lire les nouvelles du Monde.

Nous voici de nouveau confinés, enfin, juste bons pour aller bosser et c'est tout. La lassitude  est présente en chacun de nous, je crois, aujourd'hui. C'est peut-être le seul point où nous sommes tous d'accord.

Les plus réalistes savent que la situation n'est pas des plus amusantes, et qu'à ce rythme, on passe Noël enfermé. D'autres sont dans un espèce de déni complet, qui, selon moi, empêche d'évoluer dans le bon sens, car cette façon de voir les choses les amène à ne penser qu'à eux. Et du coup, évidemment, c'est pas réjouissant non plus parce que, selon moi toujours, avec ce genre d'attitude on n'a pas le cul sorti des ronces!: ras le bol de voir des personnes défendre les théories du complot autour de la vaccination et des libertés, ras le bol de voir des gens défendre bec et ongle que le Monde cède à la peur et qu'en réalité, il n'y a pas de quoi s'inquiéter; marre de voir que beaucoup se dédouanent de faire n'importe quoi parce que voilà, cette situation ne vient pas d'eux mais du gouvernement.

Alors, c'est sûr, ces gens qui nient tout en bloc et se comportent égoïstement ne sont pas forcément responsables de ce qui arrive, faut pas non plus abuser. C'est facile de monter les gens contre les autres pour faire oublier qu'en réalité, si on est dans la m..., c'est parce que, ben, on n'a peut-être pas non plus la meilleure politique qui soit non plus, et qu'en plus, ce virus, ben, il est venu de loin, donc personne ne sait vraiment comment faire avec ou s'en débarrasser. 

Oui, les contradictions sont nombreuses, et même moi qui suis quand-même, je pense, lucide sans pour autant avoir peur du corona en lui-même (ce qui me terrifie le plus, en fait, c'est de ne jamais sortir de ce pétrin!!), je suis capable de comprendre que certaines catégories de la population aient le couteau sous la gorge à cause des mesures qui sont prises, que les jeunes n'aient pas forcément envie de sacrifier leurs plus belles années, que nos personnes âgées aient l'impression de vivre leurs dernières années sans pouvoir en profiter... mais voilà quoi, tout ça, ça n'empêche pas les chiffres, les courbes et la menace. On ne peut pas le nier. On est encore dans la mouise.

Quant au gouvernement, il s'y est pris comme un manche pour gérer les cas et cas contacts, c'était du grand n'importe quoi et c'est bien pour ça que la courbe a repris en exponentielle très tôt après les vacances d'été! Y'a qu'à voir comment ça s'est passé autour de nous: c'était affligeant.

Et qu'ont-ils attendu pour créer des lits et se préparer au pire? Evidemment qu'on ne peut pas former tout le personnel médical dont on aurait besoin sur un coup de baguette magique, mais n'y a - t'il pas des médecins et autres soignants à l'Etranger (je ne parle pas des autres pays d'Europe, mais de pays où le virus a fait moins de dégâts car apparemment, les souches ne sont pas aussi virulentes d'un endroit à l'autre) qui seraient ravis de venir prêter main forte contre une bonne rémunération? Est ce qu'au final, ça n'aurait pas couté moins cher de que mettre l'économie de certains secteurs à l'arrêt de nouveau? N'auraient -ils pas pu payer mieux les soignants pour qu'ils aient envie de rester dans leur travail?

Et croient -ils qu'en laissant les écoles ouvertes, cela va permettre d'atténuer la hauteur de la vague? sérieux? Est ce que nos dirigeants ne se voilent pas, eux aussi, la face en prétendant que les écoles collèges, lycées ne sont pas tellement vecteurs du virus? Comment se fait-il que les restaurants soient fermés, alors qu'à la cantine ils piochent tous dans le même bac de couverts? Et faut pas croire qu'il en sera autrement avec le nouveau protocole, de toute façon c'est pareil dans l'éducation nationale, il n'y a pas le personnel pour l'assurer.

Croient-ils vraiment que les élèves de lycée et collège portent le masque non stop sans le triturer, le mettre sous le menton en classe parce que ça gratte, qu' ils ont besoin de tousser, de se moucher ou d'éternuer (ils ne vont quand-même le pas le faire dans le masque!), ou qu'ils ne peuvent plus respirer car ils sont enrhumés... Ne savent-ils pas que, dès que les cours sont terminés ils ne font même plus semblant et le retirent au plus vite? quant aux plus petits, sérieux, y'a plein d'études étrangères qui ne confirment pas du tout le fait qu'ils soient moins atteints et moins contagieux: c'est l'école notre bombe silencieuse! (Ce ne serait pas étonnant que dans 15 jours finalement, tout les enfants soient invités à rentrer chez eux.). Mais bon, tout le monde est soulagé, les parents n'auront pas à gérer leurs bambins.

Après ça, ce sont les entreprises où le protocole a été pris à la légère, les clubs sportifs (du genre comme ici au rugby...), et les transports en commun qui sont vecteurs de la contamination. Donc, pas forcément ceux qui seront réellement confinés pour cette deuxième vague. Du coup, j'en déduis qu'en fait, ils ont confiné les personnes âgées de cette manière car ils ne pouvaient pas le faire autrement, car c'est anticonstitutionnel de faire de la ségrégation... 

Enfin, bref. Pour nous, pas de télétravail pour le moment, à partir de lundi, on sera au charbon, et même au front, je dirais. Les protocoles seront sûrement infernaux (ou alors impossibles à mettre en place réellement), c'est ce qui sera le plus dur à gérer, sans parler de l'exposition à laquelle nous serons soumis. 

Bref, elles sont sympas les nouvelles ce matin, et avec ça j'apprends que le permafrost est en train de fondre en Alaska, de manière plus rapide que prévu. J'apprends aussi qu'un attenta de plus a été commis.  Je suis quand-même inquiète pour mes gosses... Pandémie mondiale, crise économique majeure, terrorisme et montée des extrémismes, déséquilibre des écosystèmes... 

 

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Regards

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article