Troubles de l'attention

Publié le 10 Juin 2020

Ces derniers temps, je n'ai pas eu trop le temps d'écrire: Peu de réseau à la maison, et toujours les enfants qui n'ont pas repris l'école, pas le temps en dehors de la maison. Beaucoup de choses à faire dehors, dedans, comme d'habitude quoi.

Et en plus, j'ai fait 3 bilans avec des neurologues et neuropsychologues ces derniers temps, qui ont montré que j'étais sujette à des troubles de l'attention et de la concentration. Cela sert surtout à mettre des mots sur ce qui m'ennuie au quotidien, depuis déjà longtemps, mais disons qu'avant, je mettais ça sur le compte de mon caractère rêveur, puis sur le compte de ma vie trop remplie de jeune maman, puis sur le compte de problèmes extérieurs qui m'empêchaient de me concentrer comme je voulais dans la réalisation des tâches de la vie quotidienne, puis finalement, j'ai mis ça sur le compte du manque de fer puisque je suis très souvent carencée.

Mais voyant qu'avec un complément en fer toute l'année les troubles persistaient et même s'aggravaient alors qu'aujourd'hui je suis pleinement en accord avec moi-même, que je me suis trouvée, que je suis heureuse et bien encrée dans ma vie, même si un peu surmenée, j'ai décidé d'en parler à mon médecin il y a quelque temps. Surtout parce qu'au quotidien cela devient quand-même assez lourd.

Bon, ben, voilà, les bilans l'ont avéré. 

Maintenant, reste à savoir à quoi c'est du... J'espère n'avoir aucune tumeur au cerveau :-D! peut-être qu'on ne trouvera jamais, d'ailleurs, ce qui me provoque ça. Je ne sais pas si ça peut-être tout simplement génétique... car je crois que j'ai fait un garçon qui a le même trouble que moi! Mon Sissi perd absolument tout  (dernièrement notre carte grise de voiture), et la concentration en classe, ça n'a jamais été ça... d'ailleurs, je pense aussi que quand il était petit, il était même un poil hyperactif avec ça... (ce qui n'est pas mon cas).

Au niveau des symptômes, dans mon cas, ça se traduit par une étourderie handicapante (et pour Sissi c'est un peu pareil). Je passe mon temps, par exemple, à ne pas savoir où j'ai mis les affaires, à laisser la poêle sur le feu sans rien mettre dedans, à laisser le frigo ouvert et partir faire autre chose, à remonter trois fois chercher quelque chose et à redescendre avec autre chose. Bref, ça s'accumule tout au long de la journée, et ça, ça me fatigue!

Ensuite, cela se traduit par la perte du fil de ma pensée, ou de la parole. Je ne sais plus ce que je voulais dire au milieu des phrases, et cela m'arrive tellement souvent que maintenant j'ai même du mal à trouver mes mots, j'ai une certainement tendance à bégayer. M'exprimer devient compliqué, et je sens que mes interlocuteurs attendent la suite de ma phrase, qui a du mal à venir; BREF. c'est quand même bien handicapant.  En encore plus dans mon boulot. Je passe donc du coq à l'âne, j'ai du mal à avoir une pensée et une parole linéaires, et cela se traduit aussi par un manque d'écoute des personnes puisque je peux me mettre à couper la parole parce que tout d'un coup je pense à quelque chose et si je ne le dis aps de suite, je sais que je ne vais plus savoir ce que je voulais dire, après. Ca part dans tous les sens dans ma tête comme dans mes actes. 

Cela m'handicape aussi beaucoup à la danse ou c'est dur pour moi de me concentrer sur les pas à apprendre, ce qui fait que je n'arrive pas à les retenir. Ceci associé à un petit manque de coordinations...

Voilà comment on se découvre un trouble à 46 ans . LOL. 

Alors, dès que je suis perturbée par des bruits extérieurs, c'est encore pire, là, je décroche complètement, je peux même finir par partir complètement dans mes pensées. 

 

Troubles de l'attention

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Petites histoires de rien du tout

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Et bien, quand tu écris ça ne se voit pas! tes textes sont très agréables et fluides!
Répondre
L
merci :-D Le visuel et l'écrit, ça va... c'est sur l'oral qu'il y a des soucis... Hum...