Thaïlande étape 2: Koh Phi Phi

Publié le 30 Mars 2020

Le petit déjeuner buffet du Andaman Beach resort est sympathique, inclu dans le prix, le restaurant est quasiment sur la plage et la vue magnifique. Nous avons RDV à 9h avec notre capitaine du jour, rencontré la veille sur le petit chemin qui borde la plage en direction du port. Le prix d’une journée de 6 heures à bord du longtail pour visiter les côtes de Phi Phi Leh et Phi phi Don, est fixé à 3000 baths (par bateau et non par personne). C’est le prix habituel dont j’avais entendu parler sur les forums et dans les groupes FB. Nous ne pouvons pas partir très tôt le matin, comme je l’avais envisagé, à cause de la marée basse qui a lieu à 6h40. D’une part, pour pouvoir partir, il aurait fallu trouver un bateau plutôt sur le port (là, avec un départ de la plage, les longtails sont sur le sable jusqu’à  quasiment 9h, nous devons faire contrepoids pour pouvoir prendre le large), et d’autre part, j’ai entendu dire que voir les lagons et maya bay à marée basse, ça n’a pas trop d’intérêt.

Petit déjeuner au Andaman
Petit déjeuner au Andaman

Petit déjeuner au Andaman

Nous partons donc en même temps qu’une certain nombre d’autres longtails, mais les bateaux en provenance de Phuket ne sont pas encore sur zone, et, finalement, nous ne nous sentons pas trop envahis par le tourisme de masse, au moins jusqu’à monkey beach.

Andaman beach resort
Andaman beach resort
Andaman beach resort

Andaman beach resort

Nous commençons par voir viking cave en naviguant à côté, puis, nous sommes submergés par la beauté de Pileh Lagoon ! c’est d’une beauté incroyable ! les falaises karstiques recouvertes de jungle tombent à pic dans une eau bleue turquoise, nous sommes au paradis !!

Viking cave
Viking cave
Viking cave

Viking cave

Les garçons s’amusent à faire des sauts dans l’eau depuis le bateau, nous nageons dans la délicieuse eau tiède du lagon avec une délectation non refoulée. Nous prenons quelques clichés, sans pour autant tenir la pause instagram, parce que ça en devient lourd à force, de voir tous ces gens, partout où l’on voyage, se prendre eux-mêmes en photo avec des cannes ou en prenant des pauses ridicules devant l’objectif.

En disant cela, je ne vais pas me faire des amis, mais tant pis, LOL :-D

Pileh Lagoon
Pileh Lagoon
Pileh Lagoon
Pileh Lagoon
Pileh Lagoon

Pileh Lagoon

Nous, avec nos tshirts de bain, nos chapeaux et notre crème solaire blanche (parce que c’est celle qui ne risque rien pour les coraux), ben on ne joue pas les stars.

Un peu plus loin, notre capitaine ne s’arrête pas à Sama bay et se contente de faire le tour de l’îlot central. C’est un peu dommage, on aurait sûrement pu faire un peu de snorkeling.

Thaïlande étape 2: Koh Phi Phi
Thaïlande étape 2: Koh Phi Phi
Thaïlande étape 2: Koh Phi Phi

Puis, Maya bay se présente devant nos yeux, majestueuse, mais inaccessible depuis sa mise en « quarantaine » pour la protection des coraux. « La plage » a l’air vraiment splendide, dommage que l’on n’ait pas accès jusqu’aux fonds bleu turquoise. Mais bon, la protection de l’environnement avant tout. Par contre, je m’attendais à voir la baie plus « fermée » (un peu comme pileh lagoon).

Maya Bay
Maya Bay

Maya Bay

Nous tentons un petit tour en snorkeling, mais nous sommes vite piqués de partout par des centaines de petites méduses. C’est flippant et très désagréable, cependant nous verrons par la suite qu’il y a en a partout et qu’elles ne sont pas dangereuses. Mais là, pour le coup, nous remontons vite fait sur le bateau. Ca n’est pas super agréable non-plus, ce coin-là, car notre longtail est collé à une vedette venue certainement de Phuket, avec de la musique et une vingtaine de personnes.

Maya Bay

Maya Bay

Nous continuons donc notre chemin pour retourner sur Koh Phi Phi Don et wang long bay, une très photogénique petite baie agréable à pratiquer en snorkeling. Nous sommes toujours aussi extasiés, c’est du pur bonheur, pour rien au monde je ne souhaiterais être ailleurs qu’ici, heureuse, dans cette eau d’une tiédeur langoureuse, et ses petits poissons multicolores.

Sama bay
Sama bay
Sama bay
Sama bay
Sama bay

Sama bay

L’arrivée de longtails boats à la queue leu leu, nous incite prendre le large vers de nouvelles découvertes, et notament monkey beach, la plus connue, qui a l’avantage d’avoir une eau d’un bleu immensément turquoise, et aux abords de laquelle on peut observer des maisons traditionnelles de pêcheurs sur pilotis, ainsi qu’une jungle touffue et magnifique. Ca se rapproche du paradis, mais c’est un des seuls endroit, en ces temps de menace de coronavirus, où nous verrons autant de monde. Etouffant. Les pauvres petits singes, remarque, ne semblent pas si dérangés que ça, au contraire, ils semblent profiter un max de ce que peut leur apporter le tourisme de masse. Les gens leur donnent des chips à manger, et les font boire avec des bouteilles d’eau.

En approchant de MOnkey Beach
En approchant de MOnkey Beach
En approchant de MOnkey Beach
En approchant de MOnkey Beach

En approchant de MOnkey Beach

Il y a beaucoup de monde, nous reprenons notre chemin maritime en direction de Nui beach, que j’avais repérée pour ses possibilité en snorkeling.

Monkey beach

Monkey beach

Il s’agit encore d’un endroit de rêve et notre capitaine, qui a compris que nous n’aimions pas trop la foule, nous débarque à l’eau assez loin de la plage, à la limite de la zone de snorkeling. En dessous, c’est beau, il y a moins de méduses, et nous ne nous faisons pas piquer comme à Maya Bay, cependant, presque tous les coraux sont, là aussi, morts. A part ça, une multitude de petits poissons colorés et des Nemo planqués dans des anémones. Accostées à la plage, par contre, il semble qu’il y ait quelques vedettes arrivées de Phuket avec de la musique, ou en tous les cas, des instagramers de tous bords, ça prend la pause à tous va. Nous n’allons pas jusque-là, et restons dans la zone snorkeling, à nous délecter de l’eau tiède et de la vie sous-marine, plus calme.

Thaïlande étape 2: Koh Phi Phi

(A l’heure où j’écris ces mots, en plein confinement pour coronavirus, j’en ai la chair de poule en pensant à ces vacances au paradis !)

Affluence à Monkey Beach

Affluence à Monkey Beach

Nous allons ensuite manger la pizza que nous avions acheté la veille dans Tonsaï sur une jolie plage, Lana Bay, avec quelques autres touristes, pas trop nombreux.

Nui beach

Nui beach

C’est vraiment étrange, il y a un hôtel désaffecté sur cette plage, et une tente de pêcheur. La misère côtoie encore le tourisme de masse, en Thaïlande, on dirait.

Pause déjeuner sur Lana Bay
Pause déjeuner sur Lana Bay
Pause déjeuner sur Lana Bay
Pause déjeuner sur Lana Bay
Pause déjeuner sur Lana Bay

Pause déjeuner sur Lana Bay

Puis, notre capitaine est d’accord pour rentrer par l’autre côté de l’île, malgré la mer plus agitée sur la côte au vent. Par contre, il ne nous déposera sur aucune plage, et nous verrons de loin les différents hôtels accessibles par la mer qui s’exposent sur le rivage, pour la plupart avec des architectures magnifiques et très bien intégrées dans le paysage.

Thaïlande étape 2: Koh Phi Phi
Thaïlande étape 2: Koh Phi PhiThaïlande étape 2: Koh Phi Phi

Comme il nous reste encore un peu de temps sur nos 6h, les gars tentent une sortie snorkeling à Shark Point, sur long beach, mais ce n’est pas l’heure d’apercevoir des requins.

Re-déposés près de la plage du Andaman beach resort, nous retournons chercher nos bagages à l’hôtel tout en profitant pour piquer une tête dans la piscine car la chaleur est extrême. Puis, nous prenons nos sacs à dos, et notre courage à deux mains, pour pratiquer une petite marche au soleil, qui nous  semble une éternité, à cause de la chaleur et de la transpiration. Nous arrivons au Viking nature resort complètement cuits de la journée écoulée (et non terminée), pour nous entendre dire qu’Agoda a annulé notre réservation. Ah ben ça alors !

Thaïlande étape 2: Koh Phi Phi
Thaïlande étape 2: Koh Phi PhiThaïlande étape 2: Koh Phi Phi

Vérification faite, nous avions bien reçu un mail quelques jours plus tôt, car apparemment ils ne voulaient finalement pas le paiement par paypal, mais nous étions dans l’avion, et depuis nous ne sommes pas allés les consulter ! Néanmoins, je e vois pas en quoi le paiement par paypal peut leur avoir posé problème. Pour nous, Agoda, c'est terminé! Ca ne se fait pas.

Punaise. J’étais trop contente d’avoir réussi à réserver les huttes roots de cet hôtel de luxe pour un prix qui me convenait : 90 euros la nuit sans petit-déjeuner, quand-même ! pour 4 (2X45 euros pour deux huttes en bambous avec uniquement un ventilateur, très rudimentaires).

Viking nature resort et environnement
Viking nature resort et environnement
Viking nature resort et environnement
Viking nature resort et environnement
Viking nature resort et environnement

Viking nature resort et environnement

Je suis complètement dépitée, parce que je ne trouvais pas de chambre à moins de 200 euros la nuit dans cet hôtel que je trouvais trop cool de part sa situation, et là, je ne me vois pas repartir à la recherche d’un logement pour la nuit vers Tonsai, avec la chaleur et mon sac à dos. Mais la dame de l’accueil se montre vraiment super compréhensive et cherche une solution directement, pour nous arranger. Vraiment, impeccable service. Elle nous propose une chambre double de luxe (le truc classe !) avec un matelas installé par terre pour les enfants, à 120 euros la nuit avec le petit déjeuner pour 4. On dit tout de suite ok, parce que cet endroit est trop beau !

Viking nature resort
Viking nature resort
Viking nature resort
Viking nature resort
Viking nature resort
Viking nature resort

Viking nature resort

Et on est logé dans une chambre magnifique, avec deux grandes pièces et une terrasse avec vue sur la mer. Ok, c’est un peu en hauteur, mais vraiment, quel luxe ! petit bain de pieds à l’entrée pour ne pas ramener de sable dans la chambre. Les lits des enfants sont faits en deux temps trois mouvements par du personnel discret et super sympa. La déco, au top. Bref, du pur bonheur !

On se prend une super douche, on se pose sur la terrasse couverts d’antimoustique pour ne pas se faire dévorer, et on profite des bruits de la jungle autour en se relaxant, avant d’aller prendre le repas au restaurant de l’hôtel, sur la plage. La déco est faite de bambous, c’est superbe. On n’entend que le bruit de la mer, loin de l’agitation de Tonsaï, de la musique techno et des seaux de bière. Et là, vraiment c’est trop cool.

Par contre, nous avons attrapés de bons coups de soleil malgré la crème solaire et les Tshirts de bain. la balade sur la plage à midi n'y est pas étrangère! Tous les endroits ou la crème n'était pas très bien étalée nous font bien mal. Gloups.

Notre chambre!
Notre chambre!
Notre chambre!
Notre chambre!

Notre chambre!

C’est pour ça, au final, que je regretterai de ne pas avoir réservé encore une nuit de plus sur Koh phi phi, car nous n’aurons pas le temps, le lendemain, de nous promener sur tous les petits sentiers de l’île et de monter au view point. Je pense que ça doit être sympa à faire, surtout que nous avons vu qu’il y a plein de plages presque désertes tout le long des rivages.

La nuit se passe, merveilleusement bien.

Thaïlande étape 2: Koh Phi Phi

Pour voir la totalité du voyage en Thaïlande du sud et Bangkok, cliquez ici.

Pour voir l'article de préparation au voyage/ généralités : c'est ici

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Thaïlande du sud et bangkok

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article