Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Publié le 29 Mars 2020

Ce n’est pas sans une certaine anxiété m’ayant provoqué des maux de ventre avant le départ, que nous décollons de Toulouse pour Charles de Gaulle, en pleine tempête Ciara. Les vents de 100 km rendent l’atterrissage à Paris très sportif, mais notre commandant s’en sort à merveille et pose notre coucou sans encombres. Les 5 heures d’attente à l’aéroport sont encore anxiogènes, car nous entendons très nettement le vent s’engouffrer dans les poutrelles au dessus du plafond. Bref, ça souffle, et les avions qui décollent et atterrissent le font souvent en crabe.

Et pourtant, à 21h, nous embarquons sans retard, et notre boeing 777 ne fait pas un écart au décollage. C’est le moment où je me dis : « ok !!! c’est parti ! » et où la confiance revient, Yes !!!! nous partons en Thaïlande !!!!!

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

A Abu Dhabi, notre deuxième escale, beaucoup de gens portent des masques, nous en faisons de même, même si en France il est dit que ça ne sert à rien contre le COVID-19. Nous, à Noël, cela nous a bien protégé contre la gastro, ça aide forcément un peu ne serait-ce que pour penser à ne pas mettre les mains en contact avec le visage. Je remarque que les toilettes sont désinfectées toute la journée, avec des personnes assignées dedans au nettoyage. Et il y a du gel hydroalcoolique derrière chaque poste de douane afin de pouvoir se désinfecter les mains.

Golden dragon

Golden dragon

Notre avion entre Abu Dhabi et Phuket est loin d’être complet. Les gens peuvent s’étaler pour dormir, et il y a un grand nombre de français. Peut-être les moins frileux concernant le virus ? Nous apprendrons en Thaïlande que de très nombreux voyageurs ont annulé leur séjour.

Temple chinois de Shrine of the serene light

Temple chinois de Shrine of the serene light

Bref, tout le voyage se passe impeccablement bien, et lorsque nous arrivons à l’aéroport de Phuket, notre taxi, réservé chez Andaman amity tours en travel (Lamine l’ancien) depuis la France par messenger, nous attend. Tellement facile ! Pour 750 Baths pour 4 (je n’ai pas trouvé moins cher depuis la maison pour réserver ce trajet), le chauffeur nous amène jusqu’à Phuket Town où nous attend notre premier logement, en nous apprenant quelques mots de Thaïlandais (Bonjour! : sawat dii khrap (hommes) sawat dii Khaa (femmes), et il faut joindre les mains devant la poitrine en se penchant légèrement en avant). Merci !: khop khoun khrap (si vous êtes un homme), khop khoun khaa (si vous êtes une femme).

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Nous logeons ce soir à  l’Arbern Hostel and Bistro  pour 54 euros (soit 1800 baths avec le taux en vigueur lors de notre venue (33,5)) pour 4 la nuit : 2 chambres à 27 euros chacune avec petit-déjeuner et le staff est vraiment super sympa! La chambre est bien, spacieuse, équipée et propre, malgré une forte odeur qui émane des sanitaires. La clim nous permet de nous accoutumer en douceur à la moiteur et à la chaleur ambiante. Nous devons nous rendre à l’évidence : nous sommes arrivés !! Yahhhhou!!!

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Ca y est, c’est la détente totale, enfin le dépaysement tant attendu ces dernières semaines, la Thaïlande semble plein de promesses, et remplit déjà toutes nos attentes. Comme il est 20h, heure locale, nous demandons à l’auberge de jeunesse où aller nous restaurer. Et nous dégustons notre premier fried rice dans la chaleur torride de la terrasse d’un restaurant non loin (dont je n’ai pas retenu le nom, mais qui est assez cher (150 baths/pers le plat avec la boisson soit environ 5 euros)), au final, par rapport à ce que nous avons payé par la suite, donc, il vaut mieux chercher par soi-même et aller manger un peu plus loin dans Thalang Road (le abdul’s roti shop a rempli toutes nos espérances le lendemain midi).

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Après une nuit fantastique malgré les 6 heures de décalage horaire (qui font que nous nous sommes couchés, en réalité, à 16h heure française.), nous nous sentons complètement sur pieds pour partir à la découverte des curiosités de Phuket town.

J’avais volontairement programmé une seule demi-journée de crapahutage sur cette île, bien qu’elle ait sûrement beaucoup à offrir. Nous n’avons pas essayé les endroits touristiques du genre Patong, kamala, etc.

J’avais uniquement imprimé un petit tour à pieds à faire dans le vieux centre ville de Phuket town, qui ne semblait pas trop touristique.

Old phuket town (Thalang road)
Old phuket town (Thalang road)
Old phuket town (Thalang road)
Old phuket town (Thalang road)

Old phuket town (Thalang road)

La première chose que nous remarquons, c’est la hauteur des fils électriques (très basse), et leur nombre. Quel bazar !!

Nous commençons notre crapahutage par le golden dragon, une belle statue dorée au centre d’une fontaine approximativement au 195 Thalang road. Ca met tout de suite dans l’ambiance !

Le temple chinois de Shrine of the serene light est caché dans une ruelle mais son entrée est très voyante et appelle les visiteurs à s’introduire dans l’allée de 50 mètres ornée de peintures taoistes.  A l’intérieur du sanctuaire, la zénitude est présente, dans une ambiance colorée par des fleurs fraîches et des bougies allumées.

Pharmacie
Pharmacie

Pharmacie

Au nord de Thalang road (voir les emplacements sur Maps), le wat mongol Nimit est, lui un temple bouddhiste richement décoré, dans lequel on peut pénétrer si l’on a les jambes et les épaules couvertes. Ce n’est pas le temple le plus intéressant de Thaïlande, mais par contre, pour une entrée en matière il est parfait. Sa proximité avec l’école fait que l’on peut observer la vie des écoliers, c’est super sympa comme immersion dans le mode de vie thaïlandais.

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Quant à Thalang Road, la rue est assez calme en cette matinée, les maisons colorées dans le style portugais sont très photogéniques. La rue sent bon la street food, les commerces ouvrent peu à peu, laissant apparaître de sublimes vêtements pleins d’éléphants (enfin, j’ai découvert que c’était en Thaïlande qu’étaient fabriquées les fringues dont je raffole !). Une galerie marchande relie Thalang road avec celle du wat Nimit.

wat mongol Nimit
wat mongol Nimit
wat mongol Nimit
wat mongol Nimit

wat mongol Nimit

Nous prenons grand plaisir à déambuler dans les rues, et à découvrir nos premiers pancakes Thaï au abdul’s roti, situé sur Thalang Road. Nous avons beaucoup aimé le repas entier, même, ainsi que le prix : Nous payons moins de 15 euros pour 4 plats, 3 desserts, et 4 boissons. Imbattable !

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Il faut ensuite se dépêcher pour aller attraper notre transfert, réservé depuis la France avec l’agence getyourguide. Pour 11,5 euros par personne, nous avons le billet de ferry + le minibus jusqu’au quai Chalong, où se trouve le départ des ferries pour Koh Phi Phi. Le chauffeur est déjà arrivé (avant le quart d’heure ou nous devions normalement l’attendre, je précise) avec les autres touristes à bord du songthaew. Il n’est vraiment pas content de nous voir arriver alors qu’il est déjà là. Oups. Pas commode le bonhomme.

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Sur le quai Chalong, nous sommes tout de suite pris en charge grâce à un numéro qu’on nous a attribué, et en deux temps trois mouvements nous sommes sur le pont du ferry, en pleine chaleur bien que sous un toit à l’ombre, et nous attendons le départ qui aura lieu une heure plus tard. Y’avait pas de quoi se presser comme ça 😉

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Les touristes arrivent les uns après les autres et s’étalent sur le pont, torse nu, comme de la viande au barbecue. Je me dis qu’ils ne seront pas déçus de leurs coups de soleil, tous, ce soir. Certains fument alors qu’en Thaïlande il est interdit de fumer quasiment partout et en l’occurrence sur les ferries. Bref, ce côté non respectueux, de l’occidental en vacances et donc en mode « cool », malgré les règles et coutumes du pays qui les héberge, m’exaspère au plus haut point.

J’espère que Koh Phi Phi saura quand -même nous plaire.

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Le paysage sur le trajet est splendide, d’une beauté accentuée par l’approche d’un orage tropical qui nous oblige à sortir les capes de pluie en arrivant à Koh Phi Phi.

Sur le quai, règlement d’une taxe de 20 THB par personne, et prise de la température frontale (cause corona virus). L’hôtel propose un service de port des bagages. On nous demande d’attendre quelques minutes que d’autres touristes arrivent, et puis on se met à suivre, avec les autres, la cariole de l’hôtel Andaman beach resort.

Nous sommes super contents de découvrir notre bungalow en dur (payé 77 euros la nuit pour 4 : on peut trouver moins cher sur Koh phi phi, mais j’ai eu peur des punaises de lit et autres, et on peut payer aussi beaucoup, beaucoup plus cher !) : avec vue sur la mer, propre, familial, et avec un frigo et la clim. La piscine de l’hôtel est verte. Ca n’est pas très appétissant, mais en même temps elle est claire, et nettoyée tous les jours. Donc je ne pense pas qu’elle soit sale.

L’endroit est accessible par un petit chemin bétonné, ce que fait que Tonsai n’est qu’à une dizaine de minutes à pieds. Cependant, le lieu est très calme, loin de l’agitation du village, que nous partons découvrir à pieds (de toute façon, aucune voiture, pas de scooters sur Koh Phi Phi).

Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi
Thaïlande Etape 1: Phuket- Koh Phi Phi

Nous déambulons dans les rues touristiques de Tonsai, jusqu’à la plage de Lao dalum où la marée est basse.

Et puis nous nous cherchons un restaurant, et c’est le Cosmic qui plaira le plus à Nono pour les plats proposés, et à Mr Lo pour le prix. LOL

Le soir, la promenade dans Tonsai afin d’aller voir les cracheurs de feu nous montre l’ambiance malsaine qui règne dans le secteur chaque soir : des gens qui dansent dans des pool parties sur une musique boum boum qui dénature complètement le site, des jeunes qui se déchirent avec des seaux de bière, ou à l’entonnoir. Oui, carrément.

Voilà. J’ai trouvé ça tellement déplorable, que ces jeunes viennent défigurer un endroit pareil par toute cette débauche, que je n’en ai pas bien dormi la nuit. Quel dommage… ! Pour les locaux (qui ne se respectent pas dans leur culture musulmane, même si cela leur permet d’en vivre), pour la nature environnante, qui regorge de jungle et de nature sauvage. Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde sur une île paradisiaque, si c’est pour s’y mettre minable. Autant rester chez soi. Enfin, bref, désolée, mais c’est vraiment quelque chose que je ne comprends déjà pas ce genre d’attitude de manière générale, alors le comprendre dans ce cadre-là, impossible. Cela me donne envie de vomir.

Voyons ce que Koh Phi phi a à nous offrir d’autre demain.

Pour voir l'article de préparation au voyage/ généralités : c'est ici

L'ensemble des articles sur le boat-trip en Thaïlande du sud (Février 2020), cliquez ici

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Thaïlande du sud et bangkok

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article