Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

Publié le 5 Avril 2020

Ce matin, nous prenons le petit déjeuner en observant les singes qui jouent sur les toits des bâtisses autour de nous et dans les arbres. Nous rangeons nos affaires, que nous déposons à l’accueil pour libérer les chambres, et nous louons deux scooters pour aller se balader dans les parages. Evidemment, c’était le truc que je voulais éviter, car je n’ai pas le permis moto, mais ici, impossible de se déplacer autrement, sauf en payant trop cher un taxi ou la location d’une voiture avec chauffeur. Nous allons faire un tour dans les 20 km à la ronde, donc, on devrait pouvoir y arriver. La location est très simple, juste besoin du passeport. Nous passons par le bananas, qui nous oriente vers une agence de location du village, ils viennent nous chercher en pick up. Puis nous repartons en scooter. Je le prends  en main assez vite, et Nono, derrière moi, n’a pas trop peur. Pourtant, perso, je e suis pas trop rassurée de savoir que nous ne sommes pas assurés, et que nous pouvons nous faire arrêter par les gendarmes et nous prendre une amende comme c’est le cas assez souvent sur l’île de Phuket. Location du scooter à la journée (ou demi-journée, c’est pareil : 300THB)

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

Mais bon. Nous parcourons des petites routes de campagne, parfois même non goudronnées, et nous nous imprégnons de l’ambiance locale.

Nous arrivons à Klong Song Nam :

Coordonnées GPS : 8.213830, 98.777802
Adresse : Mueang Krabi District, Krabi
Tél. : +66 87 707 6912

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

 A Klong song Nam, la visite ne coûte pas grand-chose, et c’est un véritable bonheur de découvrir l’écosystème de la mangrove qui s’y trouve : des plantes tropicales impressionnantes, une nature luxuriante, des « canaux » d’une couleur merveilleuse, ou l’eau coule, claire et cristalline, entre les racines des arbres, qui permettent de la purifier. Et au milieu de tout ça, plein de petits poissons et des araignées géantes. La balade sur des passerelles en béton ou en bois, dure une bonne heure, le temps de se perdre dans l’observation de ce lieu magique. C’était marée basse quand nous y sommes allés, je crois que c’est la meilleure marée pour observer cet écosystème, dont l’eau se trouble un peu à marée montante. La visite est merveilleuse.

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

C’est une visite qui n’est pas très connue des touristes étrangers et l’on peut s’y retrouver tranquille. Nous n’étions pas nombreux du tout lors de cette visite. Sur le parking, il y a des toilettes payantes, où il faut rentrer pieds nus (BERK, mais bon, c’est traditionnel, il y a beaucoup d’endroits comme ça où ils entrent pieds nus, même parfois des magasins, ou chez le docteur…).

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

La conduite du scooter, finalement, s’avère assez facile malgré la conduite à gauche, car les gens sont très attentifs, et font bien attention de ne pas nous frôler, sur les routes. Je trouve la conduite des thaïlandais très calme. Mr Lo me dit, qu’au final, on aurait pu louer une voiture car sur les routes secondaires ça a l’air assez calme.

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

Nous essuyons un orage tropical fort en sortant de la visite à Klong song Nam, alors que nous sommes sr la route avec nos scoots. Nous sommes obligés de nous arrêter en catastrophe pour manger, dans un restaurant très local en bord de route. Nous dérangeons deux petites  bonnes femmes très mignonnes, pendant leur divertissement télévisé, et nous mangeons un Fried rice qu’elles nous servent avec une soupe aux abats… que nous n’avons pas envie de toucher. Nous les laissons.

Klong Song Nam
Klong Song Nam
Klong Song Nam
Klong Song Nam

Klong Song Nam

L’orage dure, et nous devons attendre que cela se calme en compagnie de ces eux demoiselles, qui n’ont pas non plus tellement envie de discuter plus que ça, en premier lieu car elles ne parlent pas un mot d’anglais, ensuite parce que leur jeu télévisé a l’air de les passionner.

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

Quand les gouttes commencent à s’espacer nous chevauchons nos scoots pour essayer de nous rendre vers long Klong Sra kraew, nous croisons, sur le chemin, deux éléphants attachés, en train de tourner en rond, ça fait mail au cœur. Nous avons pris le parti de ne visiter aucun sanctuaire durant ce voyage, même les sanctuaires de « soin » ne me semblaient pas tous très bien traitants, proposant le bain des éléphants au touristes plusieurs fois par jour, par exemple, alors qu’un éléphant n’a pas besoin d’autant, ce qui était encore une certaine forme de maltraitance…Au jour d ‘aujourd’hui (alors que j’écris ces mots en plein confinement # covid 19), je lis qu’avec le corona virus et le confinement de la Thaïlande+ la fermeture des frontières, les éléphants sont en train de mourir de faim, car il faut 40 dollars par jour pour subvenir à leurs besoins, et le manque de touristes fait plonger les sanctuaires dans le gouffre. C’est pour ça que le prix de quelques heures passées avec eux est si cher (entre 60 et 100 euros par personne…). Il faut les soigner et les nourrir. Pour le coup, j’ai trouvé que pour nous, cela faisait un budget trop élevé. Et si un jour nous retournons en Thaïlande nous irons dans un parc naturel où les éléphants vivent en liberté, pour essayer d’en apercevoir.

Varan

Varan

Bref, finalement à Klong Sra Kraew, nous n’avons ni envie de nous baigner car l’orage sur le scooter nous a refroidi, ni celle de faire du kayak puisque le gars à l’accueil nous dit qu’avec l’orage l’eau s’est troublée et que ça n’est pas aussi intéressant qu’en temps normal.

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

Nous quittons donc la mangrove pour retourner par des petites routes vraiment très belles, au bananas. De là, le gérant nous appelle un taxi pour nous rendre à Krabi, pour la modeste somme de 600 THB (le véhicule). Le chauffeur, là encore, nous explique combien c’est dur cette année, le manque de touristes pour cause de corona virus : « en Thaïlande nous n’avons pas de virus, c’est en Chine ! mais comme nous sommes en Asie les gens font l’amalgame et annulent leurs voyages ! ». Nous finalement, nous avons laissé de côté notre angoisse du virus, et nous sommes vraiment ravis d’être en Thaïlande sans les touristes dont ils parlent tous, on trouve qu’il y en a déjà suffisamment. Nous sommes loin, à ce moment-là, de nous douter qu’un mois après nous serions confinés à la maison à cause d’une crise sanitaire énorme, et mondiale. Le truc de fou, qui devait arriver, mais qui semblait tellement surréaliste.

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

A l’arrivée sur Krabi vers 17h, de nouveau l’orage gronde. Il parait que c’est une bénédiction étant donné la sécheresse en Thaïlande durant cet hiver 2020.

Nous sommes vraiment super contents de retrouver un peu de confort au sleep whale express, qui nous propose une chambre quadruple avec un maximum de confort !... pour 38 euros la nuit ! (1290 THB) : nous avons la clim… yes, ça fait du bien ! tout est nickel, il y a une salle de bain toute propre avec de l’eau chaude, de quoi se faire le petit déjeuner dans la chambre, la télé (bon, on s’en fout, de ce détail, mais bon !) Et la literie est super bonne, pour Mr Lo qui commençait à souffrir du dos à cause des literies très dures en futon de ces derniers jours !

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, KrabiThaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi
Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

C’est parfait pour refaire les sacs à dos correctement avant le vol pour Bangkok le lendemain. Et le logement est juste à côté du marché de Krabi (Maharat market), ainsi que du night market. Nous avons le temps d’aller jusqu’au temple Wat Kaew Korawaram, puis de gouter à toutes les brochettes du marché, avant de se balader sur le night market à proximité des quais. Nous avons bien aimé Krabi town, pour tout ça.

Pour voir le voyage en Thaïlande du sud et Bangkok en entier, cliquez ici.

Thaïlande étape 8 : Klong song Nam, Krabi

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Thaïlande du sud et bangkok

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article