Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Publié le 27 Février 2020

ARTICLE ECRIT AVANT LE DEPART

Pourquoi  cette destination?

Cette année, malgré le manque de moyens dû aux frais engendrés par la rénovation de notre grange, Nono étant en seconde, et donc pas encore trop occupé à passer les épreuves du Bac, nous voulions absolument partir cet hiver. Enfin, c’est surtout moi, j’avoue, qui voulait partir ! le voyage est devenu ma passion et j’aurais bien du mal à m’en passer. Mais je n’étais pas la seule, Sissi, le bac en poche et un peu plus « libre « dans sa nouvelle vie d’étudiant, était à fond aussi, sans compter Nono, qui était super partant. Le moins motivé de tous était encore Mr Lo, parce que, voyez-vous, ce qu’aime MR Lo en Vacances, c’est surtout le canyoning et le camping- car. Au point que nous soyons obligés de faire de la résistance et de nous rebeller.

Enfin, bref, on a voulu partir, et au soleil, cette fois, loin du froid, après l’Islande l’été dernier.

Alors bien-sûr, il y a des tonnes de destinations que j’aimerais explorer. J’ai hésité avec les Philippines mais ce qui a fait pencher la balance dans le sens de la Thaïlande, malgré un billet d’avion un peu plus cher, c’est la nourriture. Pour le coup, cette fois, on avait envie d’une destination où l’on pourrait bien manger.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Oui, mais la Thaïlande, c'est grand !

En commençant mes recherches de billets d’avion, j’ai également commencé à regarder de plus près quoi faire en Thaïlande, et c’est là que j’ai compris que nous n’aurions encore que très peu de temps sur place par rapport à tout ce que nous avions à voir potentiellement en Thaïlande. Vacances scolaires oblige.

Ca a été un casse-tête inouï de se décider sur ce que nous allions visiter ! Et, début octobre, les billets au départ de province semblaient commencer à augmenter sérieusement, malgré mes recherches en navigation privée. Finalement, j'ai vite laissé de côté le nord en me disant que ce serait pour une autre fois, afin de me concentrer sur le sud, la mer d'Andaman et ses falaises karstiques si photogéniques. Du côté du golfe de Thaïlande, il y a aussi de superbes parcs marins à découvrir mais j'ai vu que ce n'était pas la meilleure saison pour y aller, qu'il valait mieux explorer ce côté, au mois d'avril. Et puis, j'avoue que les clichés de la mer d'Andaman m'ont tapé dans l'oeil. Au risque de le regretter... ou pas !

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Trouver les billets d'avion

J'ai fouiné, fouiné, fouiné sur Skyscanner (aucun autre comparateur ne m’a donné de prix plus intéressant, ni kayak, ni Kiwi, ni aucun autre).

Au départ de Bilbao, cette fois, ça n’était pas avantageux. Ca l’était plus au départ de Toulouse, mais en cherchant début octobre, pour les vacances scolaires du mois de février, le vol Toulouse- Bangkok était déjà à 598 euros, grosso modo, en passant directement par la compagnie (la moins chère du moment : Etihad).

Parfois des agences internet proposaient des prix plus intéressants à 30 euros prés le billet, mais je préfère passer directement par les compagnies aériennes, même si je n’ai jamais eu de problèmes avec les agences déjà testées (Elumbus, logitravel, par exemple). J’ai quand-même remarqué que Go voyage, par exemple, avait assez bonne réputation. J’étais presque prête à me lancer avec cette agence.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

J’ai aussi failli réserver une première fois sur Etihad, et c’est là que je me suis rendue compte que les sièges dans les 4 avions long courrier (AR) étaient payants en sus, ce qui rajoutait 60 euros, à peu près, par personne et donc augmentait la note de plus de 120 euros aller, et 120 euros, le retour, soit quand-même dans les 240 euros sur le total.

J’ai donc continué les recherches mais je n’ai pas trouvé moins cher qu’Etihad dans les quinze jours qui ont suivi. Un beau matin, alors que je commençais à désespérer (car je ne voulais pas payer plus de 600-610 euros le billet AR), je me suis rendue compte, en faisant une simulation, que la compagnie avait un bug et que ce jour, les sièges n’étaient plus payants en plus. J’ai donc sauté sur l’occasion pour réserver nos billets ; Aller Toulouse-Phuket, et retour Bangkok-Toulouse. Pour 608 euros TTC par personne (l’AR à Bangkok était toujours à 598 euros, mais comme on voulait aller dans le sud, c’était plus avantageux pour nous d’arriver directement à Phuket que de reprendre un vol intérieur, d’où le billet à 608 euros).

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

J’étais quand-même contente d’avoir eu ce tarif, malgré les escales (deux pour chaque trajet : en Italie et aux Emirats arabes), et même si je sais que certains, en partant hors vacances scolaires, arrivent à avoir des vols AR à moins de 500 euros depuis la province, quelques fois). Au départ de Paris, de manière générale, il faut toujours compter 100 euros de moins qu’en partant de province. Mais ça rajoute énormément d’heures de monter en train depuis les Pyrénées, sans compter le changement à Paris, le temps perdu dans les transports à Paris, la fatigue rajoutée…

Par contre, je n’ai pas réussi à avoir ce prix pour un départ le premier samedi, et un retour le dernier samedi. Nous partons le dimanche et nous rentrons le vendredi de la semaine suivante en partant de là-bas à 2h du matin.

Ca ne fait donc que 10 nuits pleines sur place et nous partons la 11 ème.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Quel itinéraire choisir ?

Du coup, je me suis vite rendue compte que même en ne ciblant que le sud, et Bangkok, nous n’aurions pas le temps d’aller partout, et surtout sur les petites îles isolées dans l’extrême sud, du genre de Koh Lipe et ses voisines. Une question de temps (traversée longue en bateau ou nombreuses heures de bus), mais aussi une question d’argent, car évidemment, sans temps, il nous fallait dépenser des frais énormes (car nous sommes 4) en ferries ou speed boats.

Même Koh Mook, j’ai fini par le retirer de la liste, alors que j’avais vraiment flashé sur la possibilité d’aller découvrir l’Emerald cave en kayak avec les enfants, de bon matin.

J’avais aussi repéré, dans le sud, le parc national de Khao Sok, où nous aurions vraiment aimé  jouer les aventuriers, j’en suis sûre, aussi bien du côté jungle que du côté lac. Mais tout cela aurait été au détriment d’endroits, certes peut-être trop touristiques, mais certainement incontournables, surtout pour un premier séjour en Thaïlande.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

J’avais également vu Khao Lak et ses grandes plages sauvages, les excursions vers les îles  Similan et Turin, avec les snorkeling fabuleux. Là, je me suis dit que Mr Lo n’allait pas supporter les temps de navigation et allait être malade sur le bateau. Tout ça pour se retrouver, malgré tout, avec de nombreux touristes, et avoir payé l’excursion à plus de 100 euros par personne (au final, il est clair que l’on peut vite se retrouver à payer autant  qu’en voyage en Islande ! alors que le but d’aller en Thaïlande, c’était aussi, au départ, d’aller loin, et au soleil, mais sans avoir trop de frais sur place étant donné notre budget quand-même bien plu serré que celui que nous avons d’habitude en voyage).

Bref, je me suis dit qu’on allait se concentrer sur une boucle assez restreinte en mer d’Andaman, afin d’y découvrir les pépites, certes touristiques (et c’est ce qui risque de nous déplaire beaucoup), mais tout de même très photogéniques.

C’est pourquoi, après maints revirements de situation, des recherches qui m’ont pris des heures et des heures, j’en suis arrivée à un circuit tout à fait classique, mais où, j’espère, nous aurons quand-même de quoi nous régaler et de quoi pratiquer des activités assez diversifiées.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Voici le circuit envisagé (les prix des hôtels sont pour 4 personnes) :

  • NUIT 1 : Arrivée 18h Phuket, nuit à Phuket Town.( Arbeen Hostel Bistro 54 euros la nuit).
  • JOUR 1 : Matinée dans Phuket Town (circuit à pieds et marché), Transfert sur Ko phi phi en milieu de journée. Fin d’aprèsmidi sur Koh phi phi.
  • NUIT 2 : Koh phi phi (andaman beach resort77 euros la nuit ).
  • JOUR 2 : Excursion Ko phi phi leh et autres plages alentours (3 ou 6h si bamboo island incluse), soirée sur Long beach.
  • NUIT 3 : Viking  nature resort 90 euros la nuit.
  • JOUR 3 : Snorkeling  à shark point, puis transfert vers Railay.
  • NUIT 4 : Railay (rapala rock wood resort 66 euros la nuit)
  • JOUR 4 : Exploration Railay – Koh Poda railay
  • NUIT 5 : Railay (rapala rock wood resort 66 euros la nuit)
  •  
  • JOUR 5 : Railay+ transfert Koh yao NOI
  • NUIT 6 : Koh yao Noi (Pasai cottage 51 euros la nuit)
  • JOUR 6 : Excursion phang gna Bay en long trail boat
  • NUIT 7 : Koh yao noi (Pasai cottage 51 euros la nuit)
  • JOUR 7 : Excursion 4 îles depuis koh yao Noi, dépose à Thalane pier.
  • NUIT 8 : Thalane  (Bananas Resort and restaurant 46 euros la nuit)
  • JOUR 8 : than bok Khorani : exploration de la mangrove (kayak)+ Krabi town (temples)
  • NUIT 9 : Krabi town (sleep whale express 38,5 euros la nuit)
  • JOUR 9 : vol vers Bangkok depuis Krabi (45 euros avec les bagages, par personne, sur air asia, billet pris 3 mois avant)+ VISITE BANGKOK (centres commerciaux et Tour mahanakhon)
  • NUIT 10 : Bangkok (Oyo 480 quartier…)
  • JOUR 10 : circuit dans le Bangkok (temples, klongs,chinatown ou kao sand road…). Départ en France dans la nuit suivante.
Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Trouver des logements

Je commence à être un peu habituée à me servir de Booking, Hotel .com, ou Agoda. Il faut une certaine adaptabilité et bien regarder les offres, car selon le site, les tarifs sont indiqués à la nuit, au cumul des nuits, parfois à la chambre. Il faut également faire attention aux commentaires laissés par les utilisateurs, et aussi comparer les avis des sites avec ceux des tripadvisor ou google, afin de se rendre compte des avantages et des inconvénients que comportent les logements présentés, faire attention à leur situation.

Le plus dur a été de trouver quelque chose de convenable à Koh phi phi, et sans se ruiner. Les logements y ont l'air plutôt vétustes si l'on ne veut pas y mettre plus de 100 euros la nuit à 4. Chaque fois que je croyais trouver quelque chose de bien, je me rendais compte en lisant plus précisément les descriptions et les avis, qu'il y avait des vices : de la chambre finalement sans fenêtre, aux odeurs nauséabondes de la salle de bain, et passant par l'accès compliqué et raide (pas trop grave, encore!), ou uniquement par bateau (et coûtant une blinde), ou le bruit insupportable des boites de nuit à ciel ouvert sur la plage, jusqu'à la présence soupçonnée de punaises de lit, j'ai dû vraiment chercher longtemps et annuler gratuitement (je prends toujours annulation gratuite) plusieurs fois, pour finalement réserver deux nuits, à deux endroits différents (car plus de place la deuxième nuit dans le logement du début, et prix correct sur la seconde nuit dans un logement inaccessible la première). Ce sont quand même deux établissements situés sur grosso modo la même plage. J'ai dû augmenter le budget de départ pour trouver quelque chose de pas trop miteux.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Lors de ce voyage, nous allons dormir presque exclusivement dans des logements typiques, un peu roots, sans piscine, la plupart du temps et avec l'eau froide sous la douche (et souvent la salle de bain en plein air, quand elle ne sera pas commune). Le logement le plus cher se situé à Koh Phi phi, et le moins cher se trouve à Bangkok (sorte d'auberge de jeunesse). Très souvent nous serons dans une chambre différente des enfants. Comme ils sont grands nous n'avons plus besoin de prendre uniquement des chambres familiales, et ça permet de trouver plus d'offres de logements.

Je pense qu’on devrait s’en sortir pour 15 euros/pers/nuit de logement durant le séjour, si l’on conserve les établissements réservés et que l’on n’a pas de surprise.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Où trouver les infos nécessaires au voyage ?

Cette fois-ci, je me suis procurée très rapidement le guide du routard, ou le plus gros des infos pratiques actualisées sont condensées. Cependant, le guide seul ne pourrait pas suffire car la partie que nous visitons en Thaïlande ne concerne que quelques pages du guide.

Je me suis donc également inscrite à des groupes sur les réseaux sociaux, dont Kupernic Thaïlande, thaïlande info visite, Thaïlande secrète, voyage en Thaïlande, bienvenue à phuket- Thaïlande, ... dessus, plein de bons et moins bons tuyaux selon si les personnes répondant aux messages sont des voyageurs ou des résidents cherchant à vendre leurs prestations. Quant à l’ambiance dans certains de ces groupes, elle n’est pas toujours bienveillante, je ne suis pas très fan.  Le plus intéressant et le plus sympathique est Thaïlande info partage, dirigé par un véritable passionné qui connaît tout sur le bout des doigts et répond avec précision à chaque demande, en un temps record. Bravo à Albert Far!

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)
Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)
Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)
Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

           Change:

           phuket 101

           Objectif thailande

Transports :

Rome2rio (calcul précis des temps de trajets)

12goasia (réservation en ligne tous transports en Asie)

myservicemytravel et andaman amity tour and travel (FB)(taxi Phuket)

Bus phuket

krabitaxiservices (taxi krabi)

Andaman ferries  (ferry ou speed boat)

Transports à bangkok

Marées/info mer:

Ca baigne

Wisuki

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)
Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Les Transports :

 On aurait bien aimé faire comme on sait faire, c’est-à-dire louer une voiture, pour être le plus libre possible. Mais, j’ai bien étudié la question, ça ne semblait pas raisonnable dans la mesure où la Thaïlande est le pays le plus meurtrier sur les routes au monde, avec 24 000 morts par an. Les routes ont cependant l’air en bon état, mais la conduite est à gauche, et si les Thaïlandais conduisent de la même manière que les balinais, cela me semble très risqué de faire de même, car nous n’avons pas du tout les mêmes codes et les mêmes réflexes.

On a donc laissé tomber cette idée, qui aurait pourtant été la plus pratique.

J’ai donc étudié la possibilité de prendre une voiture avec chauffeur comme nous l’avions fait en Indonésie, mais en Thaïlande c’est apparemment beaucoup moins répandu, et surtout plus cher car, en plus de louer le chauffeur avec la voiture pour une somme déjà conséquente /heure, il faut également lui payer le logement et les repas. Sans compter l’essence… ça revient à plus de 100 euros par jour.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Concernant la location de scooter, nous ne compterons pas dessus, car à 4 ce n’est pas vraiment le plus facile, et surtout, il faut un permis moto pour avoir le droit de le faire en toute légalité, et chez nous, il n’y a que Mr Lo qui n’ait ce permis-là. Tout le monde est formel : sans permis moto, pas d’assurance. Et problèmes assurés en cas de contrôle de police.

Nous aurons donc le choix entre les transports en communs et le taxi (qui, à 4, peut être rentable), peut-être quelques fois le vélo sur de courtes distances. Sur la mer, je pense prendre en priorité des feries, car ils sont moins chers, et nous ne faisons pas de grandes distances qui nécessiteraient un speed boat. Pour les excursions, notre choix se portera, dans la mesure du possible, sur les longtail boats que nous privatiserons.

J’ai déjà réservé quelques trajets en feries, par l’intermédiaire de getyourguide (j’aime la possibilité d’annulation gratuite) mais également de 12 go asia (annulation gratuite possible ou non selon les tickets), sur andaman ferries et phuket ferries. Il faut comparer les prix, car ils sont différents d’un site à l’autre, mais la différence n’est pas énorme. D’autre part, j’ai lu à de nombreuses reprises que ce serait moins cher de prendre les billets sur place, avec cependant la contrainte d’avoir le temps, ce que nous n’aurons pas forcément (et puis, c’est moins marrant de passer deux heures à chercher de quoi se déplacer le lendemain que d’aller faire un tour à la plage… non ? c’est le genre de corvée dont je me passe… surtout pour économiser au final juste quelques euros…).

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Les inquiétudes avant de partir

Et voilà. A peine deux semaines avant notre départ, l’épidémie de coronavirus a commencé à se répandre un peu partout, et les premiers cas sont d’abord arrivés en Thaïlande.

Nous n’avons pas été vraiment inquiets, quoique, au moment de faire la vaccination dans le centre, le médecin nous a fortement conseillé de suivre les recommandations de l’OMS et de ne pas partir s’il elles étaient de ne pas partir en Asie. Mais c’était juste avant que le virus n‘arrive aussi en France.

Nous avons décidé, que sauf recommandations officielles contraires, cela ne changerait rien à notre voyage, mis à part que nous porterons des masques dans les aéroports, et peut-être dans les transports en commun. De toute façon, Bangkok étant en alerte pollution maximale, j’envisageais déjà de porter des masques là-bas. Comme il y a rupture de stock au niveau mondial, nous serons forcés de mettre des masques en papier qui n’ont pas la bonne norme, ou des masques de bricolage, que je prends aussi.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

C’est la plus grosse inquiétude que nous ayons, avant de partir : que finalement, le contexte international fasse que les voyages soient déconseillés.

Après, ce contexte peut faire que nous soyons coincés là-bas aussi. Le point positif, c’est que du coup, on aura peut-être moins de chinois dans les pattes.

Il y a quelques semaines de ça, l’inquiétude m’a pris, aussi, quand j’ai vu que les Iraniens lançaient des missiles sur l’Irak, et qu’ils étaient capables d’abattre un avion de ligne par erreur. Gloups, ça n’est pas comme si nous passions au dessus de l’Irak pour faire escale à Abu Dabhi ! Relax. Gloups !

Et puis, je suis également tombée sur un article qui parlait d’un allemand qui venait de se faire croquer la jambe par un requin bouledogue dans la baie de phang gna . Et d’autres qui parlaient de l’arrivée des méduses boites sur les côtes thaïlandaises, à priori plus de côté de koh Samui, mais bon, parfois il y en a aussi du côté Andaman.

En plus de ça, à l’anniversaire du tsunami qui a eu lieu il y a 15 ans maintenant (je venais d’accoucher de Nono !), j’ai appris que la plaque responsable du tremblement de terre n’avait pas fini de bouger et qu’ils s’attendent à une autre onde de choc dans un délai relativement court. Trop cool.

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)
Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Mais ce n’est pas tout, je complète l’article la veille du départ, et il vient d’y avoir une attaque terroriste (fusillade) dans une ville au nord de Bangkok. Pfiouu. Les bras m’en tombent, et j’ai l’estomac en vrac, moi qui suis trouillarde !

Et puis, personnellement, j’ai aussi le stress de me retrouver dans des endroits pires que Tulum à l’heure de pointe. Je sais que ça ne plaira pas du tout à Mr Lo (ni à moi non plus, mais je ne pourrai m’en prendre qu’à moi-même vu que c’est moi qui prépare tout !), quant aux enfants, ils seront peut-être plus souples sur la question. J’espère qu’on ne va pas regretter mes choix…

Alors, autant vous dire, c’est un peu le stress, quand-même ! je ne sais pas si ça n’est pas encore pire que lors de notre départ au Mexique !

Préparation du voyage en Thaïlande (sud et Bangkok)

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Thaïlande du sud et bangkok

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Merci pour votre partage très spécifique. La Thaïlande est un pays merveilleux. Cette nation nous donne mais une grande expérience naturelle. C'est certainement l'un des premiers endroits que je visiterai en Asie.
Répondre
L
Vous aurez raison. C'est une destination facile et tellement belle. Bien à vous