On était bien là -bas

Publié le 24 Février 2020

On était bien, en Thaïlande. On est revenu vendredi soir, après avoir bravé l'épidémie de corona virus, le risque potentiel de tsunami, de disparition par tir de roquette en passant au dessus de l'Irak, la présence de méduses boites et de requins, et j'en passe (comme la dengue par exemple). 

Au final, c'était si simple, ce voyage -là, qu'on y retournerait volontiers, ou même mieux, on y serait resté. C'est la première fois que je n'ai pas envie de rentrer à ce point-là. 

Et pourtant, ici, c'est le printemps. Il fait un super temps, tout est en fleurs (au point ou ça'en est presque inquiétant), les oiseaux chantent et les abeilles sont sorties. C'est calme, vivifiant, agréable.

Mais là-bas, tout était facile, il y avait toujours quelqu'un pour nous aider, il faisait chaud, le mer était belle, pas besoin de faire les repas, avec la street-food de partout.

On a fait beaucoup de bateau, si bien que cette fois-ci nous pouvons dire que nous avons fait un boat-trip. Nous avons vu des requins nager à l'état naturel, des chauves souris vampires extraordinaires, des singes à tous les coins de rue, et pas agressifs pour un sou, des toucans, des geckos, des coraux et des multitudes de petits poissons colorés, et des varans aussi. Et la jungle avait un bruit tellement exotique!

Pileh Lagoon, Koh Phi phi

Pileh Lagoon, Koh Phi phi

C'était le paradis, ce voyage-là. Sissi en est revenu plus calme, la tête moins encombrée de tous ses questionnements d'adolescent, Nono, un peu hypocondriaque, se pose maintenant la question de savoir s'il n'aurait pas attrapé le corona virus, mais il est ravi de ce qu'il a vécu durant ces 15 derniers jours. Quant à Mr Lo, pas très chaud pour partir en Thaïlande au départ, il n'a pas vu tant que ça de tourisme sexuel, ni de monde, d'ailleurs, puisque la plupart des touristes, chinois et autres, ont annulé leur voyage.

Finalement, pour nous, cette épidémie est tombée à pic, puisque nous avons pu découvrir le charme de la Thaïlande du sud, le coin le plus touristique, sans le tourisme de masse qu'il semble y avoir habituellement. Mr Lo est donc, lui aussi, sous le charme. Même s'il pense que c'est loin. De mon côté, cela m'a fait beaucoup de bien, cela m'a posée, déstressée. J'ai vu le Monde, et j'aime ça voir le Monde. J'ai encore la tête là-bas malgré le retour des soucis du quotidien et la montagne de linge sale qui m'occupe déjà.

Quand j'aurai le temps, je ferai le traditionnel carnet de voyage, pour vous montrer mes photos, et expliquer nos aventures et donner quelques tuyaux. 

Je ne sais pas si je vais avoir le temps rapidement. 

Maya Bay, Koh phi phi, Thaïlande

Maya Bay, Koh phi phi, Thaïlande

#  Coronavirus

# Thaïlande du sud

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Thaïlande du sud et bangkok

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article