Un principe qu'il faudrait vraiment mettre en pratique

Publié le 19 Novembre 2019

Je connais des gens que la religion rendent bons sans: Attentifs à leur prochain, toujours de bonne humeur, qui donnent sans rien attendre en retour. Je les admire.

Personnellement, j'ai passé longtemps à inviter des gens à manger chez moi  sans avoir de retour, ou presque, à faire les courses pour recevoir au mieux, à passer ma journée à nettoyer la maison, et préparer le repas afin que mes convives se sentent bien et passent un bon moment. A chaque fois cela me demande un travail non négligeable, donc, au bout de quelques années, quand j'ai vu que pour certains les retours n'existaient pas, ou peu, je me suis lassée. Aujourd'hui, j'invite uniquement les gens qui donnent des retours, sur qui je peux compter, et qui savent rendre un service. Et comme je ne vais plus vers les autres personnes, je ne les vois plus. Tout cela pour me rendre compte qu'en réalité, c'est souvent moi qui suis obligée d'entretenir les relations, et que la plupart des gens que je connais (pas tous heureusement!), ne se souviennent de nous que lorsqu'ils ont quelque chose à nous demander.

Je me rends compte que je n'ai pas besoin des gens pour vivre heureuse, ma famille, présente fidèlement, suffisant amplement. Et d'ailleurs j'ai déjà bien assez de travail avec elle!

Alors voilà, je n'invite plus la plupart de mes "amis" à manger à la maison. Surtout ceux qui ne me rendent jamais. Je suis fatiguée de me fatiguer pour eux, sans retour.

Je n'applique donc pas du tout une partie du principe que je cite ci-dessous!!! Sauf que je sais me souvenir de ce que j'ai reçu...

Et vous? qu'attendez vous des autres?

Un principe qu'il faudrait vraiment mettre en pratique

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Pensée du jour

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article