Le poids de la colère

Publié le 20 Juillet 2018

Partage d'un texte de Nadine Delhaye:

Qu'est ce qui fut ce qui te fit grossir?
Ni une alimentation déficiente, ni un manque d’exercices n’ont provoqué tes kilos en trop.

Ce qui te fit grossir fut la peur, le sentiment d’abandon, le manque d’amour, la dévalorisation, la vulnérabilité, tout cela tu l’exprimas par des impulsions inconscientes, et elles se manifestèrent comme de mauvaises habitudes alimentaires.

Tiens compte que la finalité des expériences douloureuse n’est pas de perdurer, sinon nous enseigner une leçon et ensuite disparaître….. Cependant comme ton système d’épurement émotionnel est abîmé, (ton mental) il a essayé, inconsciemment de te débarrasser de ces pensée et sentiments par le moyen de la digestion disant :

« SI JE NE PEUX TRAITER MA TRISTESSE, PEUT-ÊTRE PUIS JE LA MANGER, SI JE NE PEUX TRAITER MA COLÈRE, JE SUIS PEUT-ÊTRE CAPABLE DE L’ENGLOUTIR. »

Cet excès de poids disparaîtra lorsque ton enfant intérieur qui vit encore dans ton corps d’adulte, grandissant au travers de la graisse pour être reconnu et protégé par l’adulte, se rende enfin compte que la peur appartient au passé et qu’enfin il est en sécurité.
Cet enfant intérieur arrêtera de grandir sous forme de graisse….

Je veux que tu saches que la graisse est une résultante physique de ton besoin de prendre de la distance avec les AUTRES, cette graisse a été un rempart pour te protéger, une barrière que tu as créée, toi-même.

Je te propose d’abattre les briques de ce mur qui ont des noms :

HONTE, RAGE, PEUR, RANCŒUR, INJUSTICE, PROTECTION, SÉPARATION, ÉPUISEMENT, STRESS, COMPLEXE D’INFÉRIORITÉ.

La graisse que tu t’enlèves de dessus avait pénétré ton subconscient avant de s’accumuler dans ton corps et lorsque le poids disparaitra de ton esprit, il abandonnera ton corps.

(Traduit du texte Eva Ka Karuna)

Le poids de la colère

J'adhère pas mal avec ce texte. Il peut y avoir de ça dans une prise de poids qu'on ne sait pas contrôler. Je pense que pour moi, il y avait de ça aussi. mais si ce n'est pas la seule explication possible (méchant stérilet aux hormones!!! grrr).

Il faut croire que mon enfant intérieur se sent à nouveau en sécurité, ou du moins assez pour conserver un poids correct malgré la fin du régime que j'avais fait pendant trois mois cet hiver et qui n'a pas trop mal marché, puisque j'ai perdu 9 kg. Bon il m'en manquerait encore 3-4, j'avoue, pour que je me sente totalement revenue à la normale et que je me sente complètement bien. Mais bon, là c'est pas l'horreur, j'arrive mieux à me bouger et mon énergie est revenue.

Et vous qui avez besoin de mincir, ne perdez jamais espoir, et essayez de guérir votre âme pour maigrir mieux. libérez vous de ce que vous portez à l'intérieur de vous-même.

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Régime et États d'âme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article