Et maintenant voilà qu'ils sont jaloux...

Publié le 4 Mai 2018

Et maintenant voilà qu'ils sont jaloux...

Notre entourage, nos connaissances, montrent des signes de jalousie. Voilà qu’on dit que nous sommes riches.

La raison, c’est qu’on bouge beaucoup et qu’on fait beaucoup de voyages ces temps-ci.

Il est vrai  que depuis quelque temps on en profite un maximum, on est toujours à droite, à gauche, dès que c’est possible on met les bouts : cette année, il y aura eu Le Portugal en novembre, Labenne océan en janvier, Le Yucatan au Mexique en février, Ténérife en avril (article en préparation), et en mai et juin, à venir, les sessions canyoning … ça fait beaucoup j’avoue.

Mais je ne vois pas en quoi les gens jugent. Riche est un bien grand mot pour nous décrire, alors que nous sommes dans la catégorie français moyens et que justement, la plupart des personnes qui nous jalousent ont un salaire équivalent, voire supérieur au notre.

Sauf que voilà, ce qui fait la différence, c’est que là où d’autres ont payé pour faire construire leur maison, nous on a trimé et on a tout fait dans la notre. Et pendant qu’eux ils se la coulaient douce sans penser à demain, on ne ménageait pas nos efforts pour nous construire un avenir plus serein. Il n’y a jamais eu grand monde à part la famille pour nous venir en aide. Ils n’étaient pas là pour se rendre compte de notre labeur, les autres.

D’autre part, ces mêmes personnes refuseraient d’habiter un endroit isolé comme nous, mais être aussi loin, ça nous a permis d’avoir une maison à prix bas aussi, sans compter que nous ne sommes pas accablés par les charges sur notre pauvre commune.

Et nous n’avons jamais fait  de crédit pour acheter une voiture neuve, tous nos véhicules ont été acheté d’occasion, et ne sont pas de première fraicheur…

Dans la vie, beaucoup est question de choix (je ne parle pas à la place des plus démunis, bien-sûr, mais du banal tout un chacun). Alors aller jalouser ce que peut avoir le voisin, c’est ridicule.

Alors désolée, mais je ne peux pas qualifier « d’amis » ceux qui se permettent de juger et de faire des réflexions à la con. Parce que moi, je ne me permets pas ça envers quiconque. Et ils ne savent pas de quoi ils parlent, ni ce qu’on a pu endurer pour pouvoir en profiter un peu aujourd’hui (on aurait tort de se priver non ??).

Misère, que le genre humain est bête. Pour ne pas dire con.

Je m'en fous, on est libre.

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Petites histoires de rien du tout

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
1000x raison..
Répondre
L
:-)