Un heureux événement

Publié le 14 Mars 2018

Un heureux événement

"Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ?"

Dans ce film de Rémi Bezançon passé avant hier à la TV, on a une vision intime de la maternité, sincère, sans tabou, et je l'ai bien aimé car, en fait, pour une fois on nous dit la vérité, ce qui n'enlève en rien à la beauté et la magie de cette étape fondamentale de la vie, cette étape qui vous transforme en profondeur et... effectivement, vous confronte à l'absolu.

Par contre, les critiques dénoncent un film tragique, mais je en suis pas d'accord avec ça. Même s'il ne se finit pas très bien. Il montre juste tout ce que peut vivre une jeune maman à la naissance de son enfant, toutes les transformations qu'elle peut subir, tous les questionnements que de jeunes parents peuvent endurer, sur un fond d'Amour et de sacrifice absolus.

Louise Bourgoin est une actrice sublime. Et j'adore souvent les rôles de Pio Marmaï.

Ce qui fait que ce film est particulièrement dur, peut-être, au delà du fait que c'est une ode magnifique à la naissance dans toute sa complexité, c'est que le père est plutôt sympa (enfin, je trouve!!!! Il a tout du père compréhensif, qui dialogue, ne s'énerve pas, se sent un peu démuni quand-même face aux transformations de sa femme, tout en essayant d'être présent et patient: moi, je l'adore comme ça), et malgré cela, elle ne sait plus si elle l'aime. Cette femme est quand-même une belle chieuse ;-). LOL

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article