La péninsule du Yucatan, itinéraire réalisé, remarques et expérience vécue

Publié le 8 Mars 2018

La péninsule du Yucatan, itinéraire réalisé, remarques et expérience vécue

Constatations diverses :

A la relecture des articles concernant la préparation du voyage et concernant un certain nombre de mes doutes, je peux dire maintenant que les escales d’1h30 aux Usa comme à Amsterdam, à partir du moment ou il n’y a pas de retard d’avion (et que le transit se fait dans le même terminal), ça n’est absolument pas un problème.  Effectivement, il est obligatoire, aux USA, en transit, de récupérer ses bagages. Nous les avions mis en soute finalement, et là bas, il nous a été demandé de les reprendre, pour les redéposer sur un autre tapis roulant quelques mètres plus loin. En aucun cas il n’a été question de réenregistrement puisque nous n’avions qu’ un seul billet pour tout notre voyage. Ca ne prend presque aucun temps.

D’autre part, le nom de jeune fille des femmes mariées est le seul qui soit pris en compte à l’immigration.

Ensuite, concernant la location de voiture, l’agence Touracancun ne m’a pas spécialement tapé dans l’œil, j’en suis même plutôt déçue. Comme elle sous-traite avec America rental car, il me semble qu’il est plus avantageux de passer directement par ce loueur, cela revient à 100 euros de moins environ, et ce sera les mêmes prestations. Touracancun se contente d’envoyer des mails pour nous dire comment faire avec l’agence de location, merci bien, mais j’aurais pu savoir moi-même. Je n’ai posé qu’une seule question la veille de rendre la voiture, et l’agence n’a pas daignée me répondre.

Quand je lui ai dit, en début de séjour, que le loueur avait essayé de nous refiler une voiture qui avait le train avant complètement schlass, elle n’a su que me répondre que il ne réessayait pas toutes les voitures avant de les remettre en location, et que c’était à nous d’être vigilant. Et à la fin du séjour, elle nous a envoyé un mail pour dire qu’il fallait bien faire le tour de la voiture car s’il y a avait des problèmes à la restitution, les assurances ne marcheraient pas. Enfin, elle a demandé à ce qu’on nettoie la voiture. Merci bien, mais depuis quand il faut laver les voitures avant de les rendre ?

Enfin, on l’a fait, mais ça nous a fait perdre trois quarts d’heure. Car au Mexique, il faut payer quelqu’un pour le faire, et c’est à coup de grands seaux d’eau et de chiffon…

Je pense qu’à ce compte là, on aurait mieux fait de louer directement à America rental car (en plus c’était le meilleur rapport qualité prix que j’avais trouvé sur l’aéroport de Cancun) sans passer par cette agence intermédiaire qu’est Touracancun. Elle joue trop sur la peur des gens sur les forums. C’est à la limite malhonnête, parce qu’elle, elle n’apporte pas vraiment grand-chose en plus. Mais elle ne vole pas non plus les gens.

Pour ce qui est des combi-shorts pour les cenotes, on les avait prises, et elles n’ont jamais servi.

Sous l'eau dans gran cenoteSous l'eau dans gran cenote

Sous l'eau dans gran cenote

Pour le reste, tout a servi, sauf que l’antimoustique et la permethrine n’avaient aucune efficacité sur les moustiques de là bas. On s’est fait piquer très régulièrement alors qu’il n’y en avait pas beaucoup car très souvent on a eu du vent. A la limite, le plus efficace, c’était l’huile essentielle de citronnelle.

Il parait que les anti- moustiques mexicains sont assez efficaces aussi. Bref, on n’en a pas acheté finalement, mais c’est peut-être le mieux, d’acheter directement sur place (et même si ça n’est pas ce que recommande le guide du routard).

Concernant  les routes, aucun problème même sur les routes secondaires (ok, elles ne sont pas en très bon état, et il faut éviter de conduire la nuit car c’est compliqué (beaucoup de gens à vélo pas éclairés, des voitures qui doublent en face alors qu’on arrive, des gens qui marchent dans le noir, des animaux qui traversent, mais aussi des topes non indiquées qu’on voit trop tard) , mais sinon pas de problèmes niveau sécurité en journée. Par contre, il faut savoir que les temps indiqués sur maps sont toujours inférieurs au temps de trajet que l’on met réellement. Et il faut faire attention, car certaines routes sont en fait des pistes, voir des chemins ruraux, et là, attention au temps de trajet et à l’état de la chaussée. Les mexicains conduisent plutôt bien mais doublent même s’il y a du monde en face, il faut se décaler sur le bas côté, c’est la coutume. Et surtout, il faut faire attention aux bus et aux camions qui, eux, roulent comme des cinglés (et vu le poids des véhicules c’est hyper dangereux), ainsi que les taxis, qui estiment que la route leur appartient et qui sont très cons au volant, surtout dans les zones touristiques (bonjour les coups de klaxon et les chauffeurs qui doublent n’importe comment et s’arrêtent au milieu de la route pour leurs courses…). Les topes (dos d’âne) sont parfois violentes, et ne sont pas toujours signalées, des fois c’est chaud ! avec les enfants, on surveillait sans arrêt la route et on criait TOPE ! chaque fois qu’on en voyait une car notre chauffeur n’était pas toujours assez vigilant…)

Fresque à Holbox

Fresque à Holbox

J’étais bien informée concernant la mordida, mais nous n’y avons jamais été confrontés. Il y a beaucoup de barrages policiers à passer, mais ils nous ont toujours regardé passer. Là-bas les policiers sont partout, et armés jusqu’aux dents, c’est impressionnant. Et les chasseurs sont parfois des gamins (nous en avons vu sur le bord des routes), et sont armés au fusil à pompe automatique. Gloups !

Il faut fuir la zone de Cancun, et presque même toute la riviera maya. J’avais lu des conseils comme quoi c’était mieux de ne pas y traîner, et bien c’est vrai. Les mexicains n’y sont plus aussi sympas, tout est surfait à l’Américaine (et on adore l'Amérique et les américains mais... chez eux...) , le tourisme fait beaucoup de mal à cet endroit tellement beau. Ca fait mal au cœur, surtout quand on arrive depuis des zones beaucoup plus authentiques… A la limite, il vaut mieux faire le road trip dans le sens inverse de ce que nous avons fait, en commençant par le plus touristique et le plus cher (la riviera maya est quasiment plus chère que la France) pour aller vers le véritable Mexique ensuite.

Racines de palétuviers dans la mangrove (impressionnant le snorkeling là dedans!

Racines de palétuviers dans la mangrove (impressionnant le snorkeling là dedans!

Concernant les arnaques, bof, ça ne nous a pas marqué. Sauf que je vous déconseille fortement d’aller au restaurant Margaritaville au terminal 1 de l’aéroport de Cancun car nous nous sommes fait avoir (n’ayant pas bien le change en tête en arrivant et étant fatigués du voyage) : nous avons payé 160 pesos deux petites bouteilles d’eau… soit près de 10 euros, oui, oui… quand-même. On s’en est aperçu assez vite, mais le gars s’était évaporé…

Nous aurions mieux fait d’attendre un peu pour en acheter, il y a des supérettes partout où les bouteilles d’eau sont environ à 15 pesos, les prix sont souvent indiqués et elles sont ouvertes tard le soir. Il y a aussi de grands supermarchés dans les villes les plus conséquentes, et des pharmacies partout. Beaucoup de médicaments sont en vente libre, à la limite, ça n’est même pas la peine d’en amener, on peut tout trouver là bas (mais il faut arriver à se faire comprendre).

Pour le reste, nous n’avons subi aucune arnaque à la pompe (on était vigilant, mais les pompistes ont toujours été réglos), et quelques petites arnaques sur les notes au restaurant, mais le doute subsiste toujours de savoir s’ils se sont trompés volontairement ou non…

La propina est une institution, dès la sortie de l’aéroport, il est convenable de donner la pièce au chauffeur qui rentre les valises dans le bus… il faut donner au pompiste, laisser un pourboire dans toutes les chambres d’hôtels, à la personne qui s’occupe de vous aider à vous garer, etc etc. Nous avions donc une réserve conséquente de pièce de 5 pesos, à distribuer au long de la journée (bon, des fois, on avait l'air bête parce que les américains, eux, il balançaient des pourboires de 50 à tout va...). Ca n’est pas contraignant comme dans certains pays où l’on se sent harcelé. Les mexicains aiment le travail bien fait et sont très courtois, ils remercient toujours et ne demandent presque jamais (sauf dans les zones les plus touristiques). Ca semble donc tout à fait normal de donner le pourboire, surtout quand on sait que c’est leur salaire.

Nous avons traîné dans des zones pas trop fréquentées (ou à des heures tranquilles) car nous n’aimons pas le monde, mais jamais nous ne nous sommes sentis agressés ou harcelés. Rien à voir avec les pays d’Afrique du Nord ou même l’Indonésie (bien qu’en Indonésie, on ne se soit pas non plus sentis vraiment harcelés). Au Mexique, les gens vous proposent quelque chose une fois et ne reviennent pas à la charge en cas de refus, et ça se passe toujours tranquillement.

Nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité nulle part.

Les mexicains sont super doués en matière d’artisanat et de construction en bois. Il ya des choses vraiment magnifiques. A pu ramener un magnifique hamac assis typique avec une barre en bois. C’est passé aux contrôles, en tant que bagage cabine. Pour l’artisanat, il vaut mieux s’arrêter sur le bord des routes dans des boutiques qui ne paient pas de mine, les prix y sont plus facilement négociables, et moins élevés que dans les boutiques touristiques. En plus, en général, les gens y sont adorables, et veulent vraiment que l’on soit content.

Valladolid

Valladolid

De manière générale, d'ailleurs, les gens sont adorables. J'ai été vraiment impressionnée par la gentillesse et la serviabilité des Mexicains qui, en plus, tous, aiment le travail bien fait, s'appliquent dans ce qu'ils font. Ils sont bien mieux éduqués que nous ne le sommes maintenant dans nos pays d'égoïstes. Combien de fois avons pris les routes en sens inverses dans les rues des villes (hum, pas très facile de s'y retrouver, il faut prendre le coup de main!)? jamais aucun habitant ne nous a hurlé dessus ni même klaxonné, ils nous ont toujours alerté très sympathiquement, sans s'énerver, et sans faire comme si de rien n'était non plus (bon, même une fois c'est un policier qui nous a sifflé pour nous indiquer l'erreur, et il ne nous a même pas arrêtés- OUF). 

Au restaurant, des sourires et du calme, jamais d'énervement de la part des serveurs, et toujours, toujours, une application à toute épreuve. En cas de mécontentement, rien ne sert de crier ou de s'énerver, ils vous répondront très calmement, mais vous n'aurez pas gain de cause s'ils estiment qu'il n'y a pas d'erreur ou que c'est marqué dans leur règlement. Ils sont très fermes.

Par contre, la coutume veut qu'ils débarrassent la table tout de suite le plat fini. Ca fait très bizarre au début. Même pas le temps d'avaler la dernière bouchée!!

Bref, moi, je suis très fan de cette population, je les trouvais tous adorables. J'avais envie de leur donner plus de pourboire, mais je ne sais pas si c'était un service à leur rendre car le tourisme américain qui balance ses biftons par dessus les fenêtres, ne rend pas service aux pays qu'il prend pour cible et fait beaucoup de mal aux mentalités des gens dans les pays où il s'impose. Sans compter le reste... la hausse des tarifs pour les locaux, ceux qui ne profitent pas du tourisme, l'asservissement des peuples à leur coutumes et mode de vie (Coca a rendu obèse les mexicains par exemple, et à Cancun, il y a des gros immeubles d'hôtels horribles partout où les mexicains sont embauchés comme petites mains...). On fait partie des touristes, mais pas de ceux là, on essaie de faire du bien quand on vient, de manière raisonnée. Pas en augmentant les inégalités entre les gens, mais en essayant d'agir dans le respect du pays...

Valladolid

Valladolid

Concernant les recommandations sanitaires...

Ceux qui ont lu les articles précédents sont au courant du fait que j'aime bien me prémunir, faire attention. Non pas que j'ai peur d'attraper la turista, à part que ça gâche un peu quelques jours de vacances quand ça arrive. Mais j'aime bien qu'on fasse quand même attention, pour les enfants, et parce que je connais bien -sûr pas mal de gens qui sont revenus de l'étranger avec Salmonelle (hôpital), ou amibes, et là, tout de suite c'est plus sérieux.

Bref, on avait pour intention de ne pas manger de crudités, de ne boire que de l'eau et du jus de fruit embouteillé, de ne manger que des fruits pelés, de ne pas boire avec des glaçons... bref, de suivre les recommandations d'usage. Et bien, c'est impossible. Tous les verres sont servis avec des glaçons, ils servent les 3/4 des jus ou autres directement dans les verres, impossible de contrôler quoique ce soit, sauf en buvant du coca tout le temps, mais enfin, c'était pas non plus le but. Et on aurait eu bien tort de passer à côté des excellents jus de fruits pressés (là, pareil, impossible de savoir s'ils lavaient certains fruits ou s'ils rajoutaient de l'eau).

Les burritos sont systématiquement servis avec des crudités, et il y en a même à l'intérieur, et ils ne comprennent absolument qu'on demande sans... 

Alors, on a été obligé de prendre des risques. Et c'est seulement Sissi qui a eu une petite tourista (nous, on avait tous pris du pépin de pamplemousse pendant un mois avant le départ, et ça a été impec).

J'avais lancé une discussion sur le groupe des français au Mexique, pour savoir comment chacun faisait. Car autour de nous, on n'a vu que des touristes qui ne faisaient pas attention et semblaient manger comme chez eux.

En réponse, j'ai eu de tout! D'un côté des gens qui m'ont dit qu'il fallait y aller au feeling, faire attention surtout de ne pas manger dans la rue, dans les restaurants trop locaux, sans eau dans les toilettes... D'autres qui m'ont dit que j'étais nulle de ne pas tout goûter dans le pays qu'on visitait et qu'une bonne Turista c'était pas la mer à boire (pour moi ce sont quand -même des inconscients, mais ceci dit c'est pas parce que je me posais la question qu'on n'a pas mangé une fois des tacos venant de la rue dans des conditions d'hygiène limite, ou qu'on n'a pas essayé les jus de fruits, de manger de l'ananas déjà épluché dans la rue, et d'aller dans des petits restaurants locaux très typiques). D'autres m'ont dit que les mexicains ne consommaient eux même que de l'eau filtrée (et c'est vrai, nous voyions les voitures avec les bombones de partout). Les glaçons sont produits de manière industrielle avec de l'eau filtrée normalement. 

Après, il y a de très bonnes choses dans la nourriture mexicaine, mais on n'était pas fan de tout, ça manque un peu de finesse. Il y a cependant de très bonnes soupes et plats de poisson.

Donc, voilà, si comme nous, vous faites attention à ce genre de choses, vous serez prévenus. 

On s'est quand même lavé les dents tout le temps avec de l'eau en bouteille.

Bacalar

Bacalar

Ce que nous avons adoré de notre road trip :

  • Le beau temps et la chaleur en plein mois de février.
  • La baignade dans la mer chaude et les nombreux cenotes (nous nous sommes baignés dans 12 d’entre eux)
  • La partie la moins touristique de la péninsule (état de campêche et du Yucatan)
  • Faire de la lancha avec un local à rio Lagartos (voir des crocodiles et le bain de boue maya)
  • Monter sur les pyramides de Calakmul en pleine jungle et entendre les singes hurleurs
  • Faire du kayak avec des lamantins
  • Nager avec des tortues de bon matin à Akumal
  • Les plages paradisiaques et l’ambiance décontractée d’Holbox
  • Boire les excellents jus de fruits pressés
  • La gentillesse, le calme, le sourire et la courtoisie des mexicains.
  • Visiter les incroyables temples d’Uxmal et d’Edzna, grandioses, avec leurs bas reliefs sculptés.
  • Le charme du site archéologique d’Ek balam avec ses reconstitutions de toits d’époque sur la grande pyramide.
  • Le joli son et lumière de Chichen Itza
  • Les couleurs de la Lagune de Bacalar et le tour en bateau au calme avec l’adorable Kristell.
  • Voir des iguanes partout, ces bestioles sont trop marrantes.
  • La bleu azur de la mer
Calakmul

Calakmul

Ce que nous n’avons pas trop aimé :

  • L’odeur des algues à Holbox
  • La vue et le contact des algues sargasses à Tulum et sur les plages de la riviera maya
  • Le monde à Tulum, et le côté américanisé de la riviera maya
  • Certains prix : l’entrée à Chichen Itza, les prix des logements et des restaurants à Tulum (surtout Tulum playa !!!), le prix de l’hébergement à Calakmul.
  • La conduite des bus, camions et taxis.
  • Les moustiques qui nous dévoraient malgré le répulsif (5/5)(mais heureusement, en février il n’y en a pas beaucoup)
  • Les « topes » partout sur les routes
Holbox

Holbox

L’itinéraire réalisé :

  • 17/02 : ARRIVEE CANCUN : Nuit à Cancun après atterrissage de l'avion en soirée.
  • 18/02 : CANCUN- HOLBOX : Route matinale vers Holbox, fin de matinée et après-midi à Holbox.
  • 19/02 : HOLBOX- RIO LAGARTOS  départ d'Hoblox en fin de matinée, route vers Rio lagartos, Tour en lancha de 15h à 18h.
  • 20/02 : RIO LAGARTOS – CHICHEN ITZA  visite d'Ek Balam, baignade en cenotes- grottes (Agua Dulce, Palomitas, Suytun), son et lumière de Chichen Itza (18h-21h)
  • 21/02 :CHICHEN ITZA-IZAMAL : Valladolid, cenote Zaci, cenote et hacienda oxman, Izamal
  • 22/02 : IZAMAL- UXMAL :Izamal, cenote Noh Mozon, cenote Kankirixche, baignade dans la piscine de l' hôtel à Uxmal.
  • 23/02 : UXMAL-KABAH- EDZNA- CONHUAS : Visite d’uxmal matinale. Puis arrêt à Kabah, détour par Edzna ;. Nous voulions prendre la route qui va tout droit entre Edzna et Conhuas, mais un mexicain de l’accueil du site nous déconseille (apparemment, 5 heures de route rurale (alors que Maps indique 2 h… hum). Nous nous rendons à conhuas en partant à 15h d’Edzna, en passant par Escarcega- 4 heures de route sont nécessaire. Nuit en Cabanas aux portes de Calakmul.
  • 24/02 : CALAKMUL BACALAR : Réserve et temples de Calakmul tôt le matin, puis route vers Bacalar.
  • 25/02 : BACALAR : Tour en bateau sur la lagune avec Kristell, déjeuner et baignade à la Playita, puis fin de journée dans les "rapides" de Los rapidos.
  • 26/02 : BACALAR- TULUM : baignade dans grand cenote toute l’après-midi.
  • 27/02 : TULUM  et environs : Observation des tortues à Akumal. Snorkeling à Xcacel.  Baignade au cenote Cavalero.
  • 28/02 : TULUM : visite du site archéologique.  Baignade à la mer et farniente sur la plage devant notre cabane à l’hôtel Xcanan à Tulum Playa.
  • 01/03 : TULUM- XPU HA : Kayak sur la mer à Tulum playa, baignade et snorkeling au cenote Eden, puis au cenote verde de l’hôtel BEL air de Xpu ha… Kayak avec les lamantins sur la lagune de l’hôtel (embouchure naturelle, et lamantins à l’état sauvage).
  • 02/03 Xpu ha-Cancun : déjà le retour ! Lavage de la voiture avant de la rendre à l’aéroport, petit détour par la zone hotellière de Cancun pour voir, puis envol pour les USA, puis Amsterdam, puis arrivée à Bilbao.
Hôtel en bois sur l'île d'Holbox

Hôtel en bois sur l'île d'Holbox

Non fait par rapport aux prévisions :

- Campeche : raison de temps de route et de choix… nous sommes allés à Edzna à la place.

- Réserve de Sian Ka ‘an : Finalement, nous n’avons pas été emballé par les prix de la réserve de Sian ka’an, même avec une lancha de pêcheur, pour aller voir les lamantins et les dauphins vers Punta Allen (tout est trop américanisé, et en particulier les prix, hélas…). Et pour ce qui est du tour dans la canaux mayas au départ de Muyil, cela ne nous a pas spécialement intéressé, du coup, car nous n’avons pas non plus été super emballés auparavant par le fait de se faire dériver par les courants à Los Rapidos à Bacalar (sympa , mais le mieux c’est de le faire en kayak, ce qui n’a pas été possible pour nous au final)… le choix est donc très personnel, cela vient du fait que nous vivons des sensations largement plus intenses quand nous pratiquons le canyoning, et que là, on a trouvé les courants très fades 😉. Du coup, on n’a pas eu envie de renouveler l’expérience en payant sur Sian Ka’an, et on a eu peur d’avoir aussi du monde dans cette réserve, car en passant pour arriver à Tulum, on avait vu que le parking était plein.

Pyramide kukulcan à Chichen Itza

Pyramide kukulcan à Chichen Itza

Petits regrets du road trip :

  • La confrontation avec le tourisme « de masse » (que l’on a quand même le plus souvent évité malgré tout), aurait été moins dure en début de séjour : donc il y aurait tout intérêt à faire le road trip dans l’autre sens (Là, on sait que j’avais juste essayé de contourner des dates du spring-break… mais en réalité, ça ne doit pas changer grand-chose).
  • Finalement, un jour de moins à Tulum et une étape de plus sur le reste du parcours, soit à Valladolid pour profiter d’autres cenotes, soit pour faire une étape à Campeche (que j’aurais bien aimé voir, quand-même), ç’aurait été idéal.
  • Si on avait eu deux ou trois jours de plus, on aurait payé le supplément de la location de voiture et on serait allé au Chiapas en passant par Villahermosa, pour aller à Palenque, et aux cascades Agua Azul (même s’il parait qu’elles sont très touristiques maintenant).
Tacos à la Playita à Bacalar

Tacos à la Playita à Bacalar

Mais à part ça, c’était déjà vraiment génial !!

Encore un pays où je retournerais volontiers… la liste s’allonge...

Budget, 14 jours/13 nuits:

Billets d'avion AR Bilbao-Cancun: 609 euros/personne 

Location de voiture: 150 euros/personne (X4= 600 euros pour 13 jours, et  12 euros/pers/jour)

Logement: 225 euros/personne (16 euros/personne/nuit)

Tout le reste, soit Essence, repas, entrée sites et cenotes+pourboires et frais divers (y compris achat des souvenirs etc): 236 euros/personne  (18 euros/personne/jour)

Total (avec vol): 1220 euros/pers

( tout compris sans le vol: 46 euros/pers/jour)

(frais de banque à rajouter en plus... ce qui doit monter à 5 à 7 euros en plus par personne)

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Mexique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour,<br /> merci pour toutes vos infos, pourriez vous m'envoyer le lien de la location de voiture america rental car car il y en a plusieurs sous ce nom la ?
Répondre
L
Taper la recherche avec Cancun airport sur ce lien<br /> https://www.america-carrental.com/en/cancun-airport/car-rental/our-vehicles.html<br /> Avec plaisir
V
génial toutes ces infos !!! je me le suis immirmé pour le relire trnaquillement... <br /> <br /> Je vois que vous avez adoré Rio Lagartos... et laissé tiomb Sian Kaan.. je vous avoue que j'hésite entre ces 2 et Celestun (que vous n'avez pas fait je pense? avez vous des conseils à me conner quant au choix entre les 3, les avantages et inconvénients (j'ai 2 enfants de 9 et 11 ans) meric beaucoup!
Répondre
L
Bonjour,<br /> Nous n'avons pas fait Celestun, car il fallait choisir, et le lac rose a guidé mon choix ( je ne crois pas qu'il y en ai un semblable à celestun). <br /> Oui, Rio Lagartos a été une super découverte, car le tourisme de masse n'y est pas encore trop implanté, et nous avons pu passer un super moment avec observation des oiseaux, des crocodiles et des flamands roses, avec un bain de boue maya, et un arrêt au lac rose, tout cela pour un prix pas excessif comme ça peut-être le cas sur la riviera maya. Vous pouvez aller consulter l'article sur rio lagartos, je donne les références de l'hotel et de la famille qui nous a amené. Ils étaient adorables.<br /> Finalement, nous n'avons pas fait d'excursion à Sian ka'an car nous avons tout trouvé trop cher une fois sur place, et après Bacalar (le bleu turquoise et les courants rigolos), et rio lagartos (réserve oiseaux, crocos etc), finalement cela ne nous a pas paru nécessaire, nous avons préféré profiter des plages et des cenotes du coin à la place. D'autant plus que nous sommes passés sur le parking de la réserve sian ka'an et qu'il y avait un monde fou. <br /> Sian ka'an côté réserve et canaux peut valoir le coup si on ne va pas du côté de Bacalar dans son itinéraire, pour aller se faire porter au gré du courant. On peut payer le grand tour pour essayer de voir des lamantins (mais sinon, une nuit à l'étrange hôtel Bel air à Xpu Ha... il y a sur le terrain une embouchure dans laquelle on peut faire du kayak en leur présence). <br /> Sian ka'an côté mer ( dauphins et snorkelling) pour moi c'est vraiment trop cher, et très peu authentique. Trop de business.<br /> Si vous avez le temps, vous pouvez tout de même aller au bout de la piste de punta allen jusqu'au bout et essayer de trouver une embarcation au dernier village.<br /> Bonne journée et merci!<br /> <br />
M
Bonjoour,<br /> <br /> Merci infiniment pour votre article qui est le support premier pour la préparation de notre voyage dans le Yucatan en mars prochain. <br /> <br /> Merci pour votre générosité et votre partage.<br /> <br /> Morgane
Répondre
L
Ça me va droit au cœur. Bon voyage vous verrez ce sera super !
I
Un grand merci, pour votre article<br /> Une mine d'informations pour notre futur voyage dans le Yucatan en février 2019 !<br /> <br /> Isabelle
Répondre
L
Avec plaisir !
V
Bonjour <br /> Un grand merci pour ce site, je le re super!!<br /> Très complet, j’aim beaucoup le principe du prévu /réalisé, le retour d’expérience aide tellement lorsqu’on prépare un voyage !<br /> Nous sommes partis depuis 3 mois (Pérou, Bolivie, argentine, Costa rica) et arrivons aujourd’hui à Merida pour rester 1 mois dans le Sud du Mexique. Je vais m’inspirer de votre voyage et des sites mentionnés ! Merci !!
Répondre
L
Y'a pas de quoi. Ce n'est que notre petite expérience ;-)<br /> Trop bien le long voyage en Amérique centrale- du sud !
M
Bonjour,<br /> Merci pour cet article hyper complet. Concernant la location de voiture, vous n’en avez eu que pour 150€? Car avec touracuncan et a peu près la même durée j’en suis à presque 400€ + 500€ de caution d’après leur site... est-ce que je rate quelque chose?<br /> Merci beaucoup pour votre aide!
Répondre
M
Ah ok c’était ça l’info qu’il me manquait :) merci beaucoup!
L
J'ai indiqué le prix par personne.... À 4 ça fait 600. La locataire de voiture est hors de prix au Mexique pour des prestations correctes avec les assurances nécessaires. Nous étions en haute saison, en plus. 400 c'est un bon prix
J
Merci pour ce long retour...très apprenant. Le truc avec les pépins de pamplemousse avant un départ, je retiens ! Le voyage a été très riche...
Répondre
L
Oui. Extraordinaire encore une fois. Décidément on a été piqué par la fièvre du voyage. Et oui, le pépin de pamplemousse c'est très efficace.