Changement d'heure à la con

Publié le 23 Mars 2018

Changement d'heure à la con

Ces derniers temps, j'ai tout supporté: les longs trajet pour aller jusqu'au Mexique et en revenir, le décalage horaire, les 5 nuits à essayer de dormir sur le canapé au retour, à tousser comme une dératée... ça allait très bien, je commençais même à me réveiller naturellement vers 6-7 heures du matin sans fatigue, aidée par l'aube qui entrait doucement dans ma chambre ( on dort sans volets et sans tirer les rideaux). Sérieux, je pétais la forme, avec tout le jus de fruits frais que je m'enfilais en plus (et que je m'enfile toujours).

Mais ça, c'était jusqu'à dimanche! c'était avant le changement d'heure! 

C'est ce dernier qui a finalement eu raison de moi...

Lundi matin, quand le réveil a sonné à 6h00, j'étais en plein sommeil profond, en train de rêver comme une douce-heureuse, et alors là, m'extirper du lit, ça a été un supplice, de la pure torture! J'ai ronchonné comme jamais, et ce, toute la journée (Tant qu'à faire!). 

Je disais à qui voulait l'entendre que, dans les autres pays du Monde où j'étais allée, et bien, le soleil se levait à 6h, et les gens se levaient avec lui pour démarrer leurs activités. Voilà. Et que ça n'était pas un drame si le soir ils n'en profitaient pas jusqu'à 22h. 

Je trouve l'heure d'été hyper fatigante, en fait. Personnellement, je préférerais qu'on reste à l'heure d'hiver, qui est plus proche de celle du soleil, et ce, pour toujours. 

Je sais, je suis une des seules à dire ça. 

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Petites histoires de rien du tout, #tranches de vie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article