Réflexion sur le repas de Nöël

Publié le 26 Décembre 2017

Réflexion sur le repas de Nöël

Cette illustration illustre tout à fait ce que ça peut donner un repas de Noël, par les temps qui courent.

C'est en tout cas très représentatif du repas de Noël que l'on a eu dans la famille de Mr LO, avec son oncle et sa tante devenus bobo-écolos...

Pas de foie gras (c'est horrible pour ces petites bêtes et en plus, avec la grippe aviaire non merci!!!), pas de saumon (non mais, t'as vu comment ils les élèvent??? et tous ces métaux lourds que l'on retrouve dedans...), pas de gluten (c'est mauvais pour les articulations), et pas de sucre, le sucre c'est mauvais aussi pour la santé. C'était presque un noël carottes rapées-salade de fruits.

Cet été, je les avais eu quelques jours à la maison: bonjour l'angoisse quand j'avais sorti ma quiche du four, et que l'oncle avait dit "A la bonne heure!!!". je m'étais liquéfiée sur place en disant à la tante "mince, tu ne manges pas de gluten...?"... 

La réponse était bien-sûr que non, et j'avais tout préparé à l'avance (lasagnes au saumon, tartes, enfin, à peu près tout ce qu'ils ne voulaient plus manger).

C'est parfois super angoissant pour celui qui fait le repas. Ma belle mère a fait avec, elle aussi, pour le repas de Noël.

M'enfin... l'avantage c'est que ça ne m'a pas fait prendre plus de kg.

N'empêche, il n'y a que pendant les fêtes qu'on mange du foie gras et du saumon, alors dommage. D'ailleurs, il aurait pu y en avoir pour les autres. J'avais bien proposé d'en préparer et de l'amener, mais la réponse a été surtout pas.

Et puis moi, ces gens qui se regardent sans arrêt le nombril, à force d'en fréquenter, ça me fatigue.

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Pensée du jour, #Petites histoires de rien du tout

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article