Y'a écrit quoi sur mon front? sérieux?

Publié le 2 Décembre 2017

L'an passé, peu de personnes ,même dans mon groupe de copines proches, ont pensé à mon anniversaire.

Bon. C'est pas grave, que voulez vous? la vie fait que parfois, on a d'autres choses à penser qu'à l'anniversaire de quelqu'un. Surtout, on oublie les jours, et puis on est débordé. Cela m'arrive aussi parfois de zapper une date ou de sauter un jour (auquel cas, je suis très embêtée, surtout quand ils 'agit de la famille!). Et puis, j'ai l'habitude car avant Facebook personne n'y pensait jamais, et pour cause, peu en connaissaient la date, et même ceux qui la connaissaient l'oubliaient une fois sur deux, même certains de mes proches (sauf ma famille d'enfance, mes parents, mes soeurs! et mes enfants).

Du coup j'ai rien dit. J'ai toujours pensé que l'on devait donner sans rien attendre en retour. Ce qui ne m'a pas empêché, toute ma vie, de toujours avoir une petite attention pour les gens que je connais, j'ai fait pas mal de cadeaux pour des anniversaires d'amis (petits achats, ou alors j'ai donné beaucoup de mes toiles, chose que je regrette beaucoup aujourd'hui), et au minimum, j'essaie de ne pas oublier d'envoyer un message (auquel parfois d'ailleurs, on ne me répond même pas...  )

Donc, quand sont arrivés les anniversaires de chacune des copines du petit groupe que nous formons, chaque fois j'ai reçu des messages des autres membres me sollicitant pour participer... Par me présence et/ou financièrement. Et j'ai donné.

("oh! mince Loukoum!!! on a oublié ton anniversaire!!!"- "c'est pas grave, t'en fais pas").

Ok, je n'ai rien dit même si au fond, je me sentais un peu blessée (mais habituée). J'ai participé à tout, j'ai été là dès que j'ai pu, pour essuyer des larmes, ppour les petites fêtes surprises, j'ai donné de l'argent pour les cadeaux, j'ai fait de la peinture pour offrir (parfois jusqu'à 30 heures de travail) pour un coup de main, par amitié. J'ai été là comme je pouvais pour les coups durs, même si j'ai une vie à la montagne qui fait que j'ai des galères au quotidien, des trajets à faire, des choses à organiser, du taf à la maison. J'ai été là aussi pour les amies des amies, les collectes de fonds  en soutien à des personnes, qui en avaient besoin, que mes copines connaissaient.

A vrai dire pour ces choses là, tout le monde se souvient de mon numéro de téléphone.

Et si cette année, pour mes 44 ans, j'étais contente car il y a plein de gens qui m'ont envoyé une pensée, je me disais que peut-être j'allais avoir une petite surprise de mes copines à mon tour, du genre une petite virée au restaurant, pas grand chose (de toute manière je n'aime plus les grandes fêtes, et cela me mettrait mal à l'aise), mais juste une preuve que moi aussi, j'y avais droit, et que mon amitié comptait...

C'est pour ça que quand l'une d'entre elles m'a envoyé un message l'autre jour pour me dire qu'on se faisait un petite bouffe entre nous avant son départ en Inde pour 2 mois, j'étais vraiment désolée de ne pas pouvoir venir  au moment où elle le proposait. Du coup, toute excitée, je lui ai envoyé d'autres messages en précisant mes disponibilités, ce à quoi elle m'a répondu avec grand tact:

- Bon ben tant pis! écoute, moi je ne peux pas les autres jours, on va se faire la bouffe avec les filles, dommage que tu ne viennes pas!" ou quelque chose dans le genre. 

Douche froide. Amère déception (mais pourquoi est ce que j'attendais quelque chose??? je suis con, je sais pourtant qu'il ne faut jamais rien attendre de rien ni de personne! Et pourquoi est -ce que moi, quand j'organise, même pour une simple bouffe entre filles, je me prends la tête à chaque fois pour trouver un moment où l'on sera toutes disponibles?!!). 

Je n'ai pas pu m'empêcher de répondre que c'était dommage car on aurait pu porter un toast à mon anniversaire. Et puis après, ben elles ont fait leur bouffe sans moi. Et la copine est partie en Inde.

Et moi, ben, j'ai ravalé mes larmes, et j'ai continué (presque) comme si de rien n'était. 

Suite à quoi elles m'ont sollicitée pour aller faire une virée en camping-car (ben oui, pratique... je les amène, je les loge, je paie l'essence aussi si vous voulez!)... ce que je n'ai pas forcément très bien pris étant donné la situation (et de toute façon je ne conduis pas le camping car).

Et pour finir je suis même allée donner du fric pour l'anniversaire prochain d'une d'entre elles  (un mois après le mien...). Ben oui, j'ai reçu un message comme quoi on avait besoin de moi pour participer à l'achat d'un ordinateur.

LOL. Y'a écrit quoi, au juste, sur mon front?

Du coup, je suis un peu blessée. Un peu vexée. J'ai un peu pris mes distances. Ça ne va pas m'aider dans mon ouverture au Monde. Y'a pas à dire, les relations humaines me fatiguent, m'epuisent, me vident de ma substance. 

J'aime bien les voir, mes copines. Mais là pour le coup je ne les ai pas trouvées très sympa avec moi.

Y'a écrit quoi sur mon front? sérieux?

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Petites histoires de rien du tout

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
On ne peut compter que sur sa famille ;)
Répondre
L
Bien vrai ça ! ,
A
Bonne anniversaire en retard.
Répondre
L
Merci
J
Bon anniversaire !!!! *°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*° (c'est de la neige qui tombe)
Répondre
L
Sympa le cadeau
L
Ahah