Jamais deux sans trois

Publié le 9 Novembre 2017

Jamais deux sans troisJamais deux sans trois

Après le ventre et la lèvre, cette fois ci, c'est au coude que je ne me suis pas ratée, et c'était en descendant du camping -car la semaine dernière (et après essai mardi soir à la danse, je peux vous dire que c'est pas vraiment facile de faire du gainage quand on a le coude démonté).. La poisse me suit et ne me lâche pas. Je me suis aussi arrachée la moitié de la peau de l'orteil en... entrant dans mon bain hier. Bref! Je peste. 

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Petites histoires de rien du tout

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article