Seule, dans le fond...

Publié le 29 Mars 2017

Seule, dans le fond...

Pff c'est comme d'habitude. Les gens...

... quand ils m'envoient des messages ou qu'ils m'appellent, c'est toujours pour me dire "désolé mais je ne vais finalement pas pouvoir venir" "désolé, mais j'ai un empêchement", "désolé mais j'ai pas le temps" (et moi, je l'ai le temps peut-être?? Pas plus qu'eux. je me rends disponible dès que je peux, c'est tout). Et ça, c'est dans le meilleur des cas.

Je ne reçois pas de messages (ou si peu), qui me demandent comment je vais, s'intéressent à ce que je peux bien devenir. Aucun qui ne me propose de passer me voir (bien trop loin la maison à la montagne, on attend toujours que je sois dans le coin pour me voir, on ne vient jamais exprès jusqu'à moi, ou très peu souvent). Quand on me propose quelque chose, c'est de participer à un cadeau, de venir filer un coup de main, de venir soutenir quelqu'un, ou pour que je prête quelque chose... là, d'un seul coup, on se souvient que j'existe, quelque part, là-haut dans ma montagne. 

Au pire, et c'est très souvent, c'est moi qui pose les questions, m'intéresse, essaie de me libérer, et ... je ne reçois aucune réponse.

Ni tout de suite, ni plus tard.

Juste je me prends ça dans les dents, et puis terminé. Et quand je demande au bout d'un moment s'il se passe quelque chose de grave ou si j'ai blessé sans le vouloir, on me répond: "ben non, mais, j'ai pas le temps" .

Ben moi je dis, juste quelques mots pour le dire ça prend une seconde et c'est déjà ça.

Non?

Moi, ça ne me vient pas à l'esprit de ne pas réponde et je ne crois pas avoir plus le temps que les autres. 

J'en fais des choses.

C'est comme quand on se cale quelque chose avec une copine, et qu'au dernier moment, alors que je me suis organisée dans mes trajets, mes impératifs et tout ce que j'ai à faire, elle m'envoie un message en disant "désolée, j'ai un autre truc à faire". Ben non, ça ne se fait pas- j'ai perdu du temps pour ça. j'ai dû m'organiser. Quand je me rends disponible pour quelqu'un et qu'autre chose se présente au dernier moment, je vois d'abord avec la personne avec qui j'avais le premier engagement si cela pose des problèmes ou si on maintient comme on avait dit... 

Non?

J'sais pas...

J'crois qu je ne suis pas comme tout le monde.

Là, du coup, les autres, j'ai plus envie de les voir, ni de faire d'efforts pour rester en communication. Ca ne leur manquera pas. tant pis.

Mais au moins, j'y perdrai pas mon temps et énergie.

J'vais laisser couler quelque semaines. Avec un bon nombre de personnes.

Et s'il y en a qui ne sont pas contents, ben, c'est pas dur, je ne cracherai à la figure de personne. J'ai un téléphone. Je réponds toujours. ^^

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Pensée du jour

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean francois 29/03/2017 22:31

Ouais, et bien ca...ca ne peut pas coller avec moi....ca me fait reviser mes choix du coup, faut quand meme avoir fonde une famille pour surmonter ca, et encore...meme avec les meilleurs paysages du monde, hum...

Loukoum 30/03/2017 13:18

Faut aller dans les Vosges ou le Jura

Jean-François 29/03/2017 14:58

Je ne veux pas exagérer mais...n'est-ce pas la mentalité du sud ?
Étrangement mes déceptions viennent souvent du sud.
C'est dit !..

Loukoum 29/03/2017 20:43

Et bien oui. Tu as raison. Et c'est marrant mais je me disais justement que j'avais oublié d'en parler dans l'article. On l'évoquait il n'y a pas si longtemps avec une collègue ch'ti. Dans le Nord ou presque Nord de la France les relations entre les gens sont moins superficielles. Quand tu as besoin d'un coup de main les gens se rendent disponibles pour t'aider (ici c'est "oh désolé j'ai déjà qqch de prévu ce jour là !"), Quand tu invites à manger on te rend avec une autre bonne bouffe (ici on t'invite à une fête ou dans un bar. Où on ne t'invite pas du tout. C'est toujours toi qui reçoit.) . C'est la mentalité du Sud.