Temps printanier et écobuages

Publié le 18 Février 2017

Temps printanier et écobuages
Temps printanier et écobuagesTemps printanier et écobuages
Temps printanier et écobuagesTemps printanier et écobuages

Depuis une semaine, le temps est magnifique. On se croirait au printemps. les jonquilles sont fleuries. Il fait bon.

Mais, les écobuages nous cachent le soleil et l'odeur de fumée me fait mal à la tête.

Alors bien-sûr, les interdictions sont levées, donc tout le monde en profite.

Comme ça s'est toujours fait dans les Pyrénées... consulter ce site pour en savoir plus:

"Le terme écobuage est employé habituellement pour définir la pratique traditionnelle de mise à feu des pâturages, largement employée dans les Pyrénées. Au sens premier, il s'agit en fait d'une méthode de mise en culture des landes et prairies, par enlèvement à la houe et calcination de la couche superficielle du sol. L'usage du mot écobuage est un glissement de sens qui a été imposé au 19ème siècle par l'administration forestière.

"Depuis les origines du pastoralisme, le feu a été un outil incontournable de construction et d'entretien des espaces pastoraux. En effet, le défrichement des sols pauvres, du Néolithique jusqu'aux derniers déboisements des 18ème et 19ème siècles, a abouti dans la majorité des cas à des landes où dominent les plantes ligneuses au détriment des herbacées.

"Dans les Pyrénées, on trouve en estives les landes à bruyères (Callune ou Bruyère vagabonde) et myrtilles, ou genet purgatif (dans la partie méditerranéenne) ; Dans les parties basses dominent les landes à fougères, genets à balaie, ajoncs.

"L'action du troupeau à lui seul ne suffit pas à maintenir en pelouse les pâturages, et l'écobuage périodique, qui se pratique de l'automne jusqu'au début du printemps, permet la destruction temporaire des ligneux et favorise la repousse des plantes fourragères, qui sont peu touchées par le feu. Pour protéger les boisements, l'administration forestière s'est fermement opposée dès le début à cette pratique : l'Ordonnance des Eaux et Forêts de 1669 prévoyait la condamnation au fouet pour les incendiaires de landes, et les galères en cas de récidives.

"Pourtant, dès la fin du 19ème siècle, les forestiers chargés des améliorations pastorales durent admettre la logique agronomique du feu, et l'intégrer parmi les techniques qu'ils utilisaient. Aujourd'hui, l'écobuage n'est pas interdit, mais il est réglementé dans chaque département par des arrêtés préfectoraux. Au cours des dernières décennies, la diminution de la pression pastorale, de la main d'œuvre disponible et l'enfrichement des pâturages ont changé les conditions des mises à feu, accroissant les risques.

"Des actions ont donc été menées depuis la fin des années 1980, dans chaque département des Pyrénées, pour mieux maîtriser l'usage du feu dans l'aménagement pastoral et améliorer les techniques : commissions locales de concertation, cellules de brûlage dirigé."

Auteur et source : J.P Métaillé - Extrait du Dictionnaire des Pyrénées sous la direction d'André Lévy - Ed. Privat - ISBN: 2 7089 6817

Temps printanier et écobuages
Notre voisin a aussi brûlé ses terres...
Notre voisin a aussi brûlé ses terres...

Notre voisin a aussi brûlé ses terres...

Toute la journée, obligée de fermer les portes et les fenêtres malgré le soleil et la chaleur... car notre voisin a fait son écobuage aussi. La maison était totalement enfouie sous une épaisse fumée...

Du coup, vers 15h, on a pris nos cliques et nos claques pour descendre dans la vallée.

Repost 0
Commenter cet article