Ils se font la malle

Publié le 20 Janvier 2017

Ils se font la malle

Depuis quelque temps, problèmes de trous dans les clôtures..., on répare, puis avec les intempéries, ça resaute.

Et les ânes, ben, ils se font la malle!

Ils ont trouvé des copains non loin du village, à 2 km de là... par la montagne. Alors, dès qu'ils le peuvent, adios, ils s'échappent faire la fiesta.

Et les patrons des copains, ben, ils ne sont pas trop contents. Ils ont peur que notre mâle engrosse leurs femelles. 

Par n'importe quel moyen et à n'importe quel moment (à 7 heures du matin le dimanche ou en plein boulot sur le portable...) ils nous appellent pour qu'on vienne illico presto chercher les engins.
Sauf que voilà, hier, on ne pouvait pas. Ils m'ont appelée au travail, mais Mr Lo comme moi-même, on travaillait toute la journée avec des réunions le soir tous les deux, on n'est pas rentré à la maison avant 21H...

C'est donc ce matin à la première heure (on embauchait tard), que nous avons mis nos anoraks, nos bonnets et nos gants, pour aller affronter le froid polaire (je ne vous dirai pas quelle partie de mon anatomie a littéralement gelée au point de ressembler à une grosse tomate toute rouge et de me gratter comme jamais au réchauffage....)

Enfin, tout ça pour dire deux choses... je m'en serais bien passé après les différentes soirées pelle et balai de cette semaine (enfin, j'vais pas en rajouter car j'vais finir par passer pour la râleuse que je suis), et la deuxième, c'est que je dois vous avouer que je ne suis jamais très sympa avec le voisin qui appelle pour qu'on arrive sur le champ. A chaque fois, je suis exaspérée (mais en fait, c'est de savoir qu'ils se sont encore sauvés... et aussi un peu que cette personne me dérange à n'importe quel moment pour ça et rappelle, rappelle dix fois dans la minute tant quelle ne nous a pas eu. Et pourtant, elle a raison. Nous, on déteste bien ça aussi, quand il y en a un qui laisse ses bestioles vaquer chez nous sans surveillance!).

Bon, alors voilà, au départ j'suis pas partie dans le froid de gaieté de coeur. Et puis, finalement, ça s'est super bien passé, même si on a encore mis deux heures aller-retour... Ils sont trop mignons, nos ânes. Ils suivent sans licol.

On les appelle, et hop, ils arrivent et nous suivent. Je sens qu'ils m'aiment bien. Aujourd'hui, j'ai glissé sur une plaque de verglas, à côté de Bubulle, et juste après elle a glissé aussi. Ensuite, elle ne m'a plus quittée. Elle restait derrière moi sans jamais vouloir me dépasser. Ce qui m'a fait penser à deux théorie: soit elle était avec moi pour m'aider et me "surveiller" si je glissais, soit elle avait choisi de suivre exactement mes pas pour que je lui montre le chemin dans la neige. En tous les cas, à un moment elle est repassée devant moi, et elle s'est arrêtée pour m'attendre et me laisser repasser devant.

Et puis, le paysage était superbe. On a vu de nombreux vols de Palombes (qui font un bruit d'avion quand elle passent au dessus, impressionnant...) et un cerf a traversé dans la neige, juste à quelques pas de nous... je n'ai pas eu le temps de le prendre en photo.

Bon, après on a dû encore réparer les clôtures... va falloir qu'on s'y mette un grand coup quand ça va dégeler. Parce que là, à la moindre occasion, bye bye, ils se cassent les malotrus.

Allez, allez, c'est par là, on rentre à la maison (^^)
Allez, allez, c'est par là, on rentre à la maison (^^)
Allez, allez, c'est par là, on rentre à la maison (^^)
Allez, allez, c'est par là, on rentre à la maison (^^)
Allez, allez, c'est par là, on rentre à la maison (^^)
Allez, allez, c'est par là, on rentre à la maison (^^)
Allez, allez, c'est par là, on rentre à la maison (^^)
Allez, allez, c'est par là, on rentre à la maison (^^)

Allez, allez, c'est par là, on rentre à la maison (^^)

Repost 0
Commenter cet article

Jean-François 20/01/2017 20:23

La dernière photo est super jolie.

Loukoum 21/01/2017 11:15

oui, je trouve aussi ;-)