Péninsule de Snaefellsnes et Reykjavik

Publié le 23 Août 2016

Notre dernier jour de road-trip!

Pour finir sur un petit aperçu de l'ouest, j'avais prévu cette journée du 16/07 pour visiter la péninsule de Snaefellsness, à l'ouest de Reykjavik.

Partis de Borgarnes, nous avons fait le tour sur la journée.

Le paysage, tout du long, était magnifique, sous les lumières changeantes du soleil et des passages nuageux.

Sur la route entre Borgarnes et la péninsule de  Snaefellsness, Islande, juillet 2016Sur la route entre Borgarnes et la péninsule de  Snaefellsness, Islande, juillet 2016
Sur la route entre Borgarnes et la péninsule de  Snaefellsness, Islande, juillet 2016Sur la route entre Borgarnes et la péninsule de  Snaefellsness, Islande, juillet 2016

Sur la route entre Borgarnes et la péninsule de Snaefellsness, Islande, juillet 2016

Un magnifique spectacle méritant une pause nous attendait sur la route 56 un peu avant l'embranchement entre Grundarfjödur et Hellgafell:

Magnifiques couleurs sur la route 56.
Magnifiques couleurs sur la route 56.Magnifiques couleurs sur la route 56.
Magnifiques couleurs sur la route 56.

Magnifiques couleurs sur la route 56.

En poursuivant sur la droite la route 54, nous sommes très vite arrivés dans le majestueux grundarfjördur, où le mont Kirkjufell , petit mont herbeux pyramidal très connu (sur les cartes postales!!! lol- Mr lO a plaisir a dire qu'on n'a fait ce détour que pour prendre cette photo ;-)), complétait le paysage.

 

Grundarfjördur, péninsule de Snaefellsness, Islande 07/16Grundarfjördur, péninsule de Snaefellsness, Islande 07/16
Grundarfjördur, péninsule de Snaefellsness, Islande 07/16Grundarfjördur, péninsule de Snaefellsness, Islande 07/16
Grundarfjördur, péninsule de Snaefellsness, Islande 07/16Grundarfjördur, péninsule de Snaefellsness, Islande 07/16

Grundarfjördur, péninsule de Snaefellsness, Islande 07/16

Mont Kirkjufell

Mont Kirkjufell

Péninsule de Snaefellsnes et ReykjavikPéninsule de Snaefellsnes et Reykjavik

La "piste" 574 est gourdronnée, pour ceux qui hésiteraient à faire le tour complet. Le bout de la péninsule est un désert de lave figé depuis des millénaires, amarré autour de la masse du volcan et de son chapeau glacé (un glacier en haut du volcan).

 

Péninsulle de snaefellsness, Islande 07/16
Péninsulle de snaefellsness, Islande 07/16Péninsulle de snaefellsness, Islande 07/16
Péninsulle de snaefellsness, Islande 07/16

Péninsulle de snaefellsness, Islande 07/16

Nous avons fait une étape rando-express pour monter sur le cratère Saxholl (avec une escalier! ils aménagent tout ces islandais!)

Depuis le cratère Saxholl, le snaefellsjökul (glacier situé sur un volcan, qui accroche les nuages...)Depuis le cratère Saxholl, le snaefellsjökul (glacier situé sur un volcan, qui accroche les nuages...)
Depuis le cratère Saxholl, le snaefellsjökul (glacier situé sur un volcan, qui accroche les nuages...)

Depuis le cratère Saxholl, le snaefellsjökul (glacier situé sur un volcan, qui accroche les nuages...)

Nous avions déjà visité des grottes de lave à Lanzarote et nous doutions que celles de Vatnshellir ne les égalent, en plus, je suis un peu claustropobe et ça ne me disait pas trop de me retrouver dans le noir, donc nous ne les avons pas visitées. Plus loin, la mer a sculpté les falaises de lave en deux imposants piliers de 75m et 61m, que l'on peut approcher à pieds (Londrangar)

Puis nous sommes allés marcher jusqu'à une faille sur le côté gauche de la route, dans laquelle on pouvait s'introduire, et qui nous raconte un histoire de trolls.

Péninsule de Snaefellsnes et Reykjavik
Péninsule de Snaefellsnes et ReykjavikPéninsule de Snaefellsnes et Reykjavik
Péninsule de Snaefellsnes et Reykjavik

Sur le côté gauche toujours, un peu plus loin encore, on a croisé la cascade de Barnafoss, puis nous avons fait un léger détour pour aller faire trempette dans les bains minéraux aux algues de Lysuholl. Ils sont connus pour soigner les problèmes de peau. Ils sont chauds, mais extrêmement glissants, on s'accroche à des frites en mousse dans l'eau car les pieds ne tiennent pas par terre à cause des algues. Certains hot-spots sont vraiment trop chaud. Et les bassins ne sont vraiment pas ragoutants car ils sont verts. Le cadre est beau et sauvage, mais la piscine en elle même est affreuse.

En rentrant vers Borgarnes, nous nous sommes arrêtés pour faire un tour à Gerduberg, mur d'orgues basaltiques répéré depuis la route à l'aller.

Puis nous avons lavé la voiture dans une station service car nous la rendions le lendemain matin à 5 heures. Apparemment, tout les touristes rendant les voitures lavées.

Barnafoss et paysage de la péninsule de snaefellsness, juillet 16, Islande
Barnafoss et paysage de la péninsule de snaefellsness, juillet 16, IslandeBarnafoss et paysage de la péninsule de snaefellsness, juillet 16, Islande

Barnafoss et paysage de la péninsule de snaefellsness, juillet 16, Islande

Mur d'orgues basaltiques de gerduberg et paysage en allant sur Reykjavik
Mur d'orgues basaltiques de gerduberg et paysage en allant sur ReykjavikMur d'orgues basaltiques de gerduberg et paysage en allant sur Reykjavik

Mur d'orgues basaltiques de gerduberg et paysage en allant sur Reykjavik

Nous avons passé une partie de la soirée à nous balader dans les rues de Reykjavik, et nous avons mangé au Hamborgarabulla Tomasar. Finalement déçus de ne pas avoir été manger un fish§chips...

Reykjavik: Harpa et maisons en couleurs dans les rues de la vieille villeReykjavik: Harpa et maisons en couleurs dans les rues de la vieille ville
Reykjavik: Harpa et maisons en couleurs dans les rues de la vieille ville

Reykjavik: Harpa et maisons en couleurs dans les rues de la vieille ville

Dans la soirée , nous avons rejoint notre chambre d'hôte à Keflavik (B§B Keflavik centre, 97E le nuit, avec petit déjeuner à n'importe quelle heure, et pour cause! les placards et le frigo de la cuisine sont remplis, il n'y a qu'à se le préparer! ingénieux...)

Nous avons rendu notre voiture à 5 heures du matin, sans problème- ouf! :-). Les agences avis et budget sont ouvertes 24/24h pour les retours, et vous amènent en navette jusqu'au terminal.

Il y avait un monde fou dans cet aéroport, heureusement que nous avions 2 heures d'avance sur l'horaire du vol. Le check s'effectue d'abord sur une borne (il faut les passeports et les billets). Ensuite seulement, on fait une longue queue pour déposer ses bagages. 

Nous sommes rentrés avec Icelandair, qui n'est pas une compagnie low-cost, elle nous a offert un rafraichissement pendant le vol. 

Au-revoir Islande magique, pays de trolls et des elfes aux paysages si sauvages et grandioses.

Nous y reviendrons si nous pouvons, peut-être un jour par la route et la mer, ou peut-être juste pour visiter le centre de cette île enchanteresse en 4X4... 

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Islande juillet 2016

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Très bel article comme d'habitude les photos sont incroyables ! Nous avons traversés l'Islande en août 2016 à bord d'un van, super expérience nous étions aussi passés par Snaefellsnes ( https://www.islanderoadtrip.fr/snaefellsnes.html ) mais il y avait du brouillard toute la journée, on n'a pas vu grand chose, même le Kirkjufell était entièrement sous la pluie (sauf des phoques à Ytri Tunga) :) On y retournera un jour peut être en hiver pour changer :)
Répondre
L
Merci beaucoup. Je viens d'aller faire un tour sur votre site, sympa et bien présenté. Nous repartons cet été en Islande ! Ca tombe bien je vais venir piocher chez vous quelques infos qui m'auraient échappé. On voulait absolument montrer ce pays aux enfants !