Balayage

Publié le 17 Février 2016

Voici une histoire... de fille!

Depuis que je suis petite, je rêve d'avoir les cheveux longs, longs longs, jusqu'aux fesses. Evidemment, si j'en rêve c'est parce que mes cheveux ne poussent pas. Ils sont tellement fins qu'ils cassent, et ne dépassent jamais le bas de mes épaules. A mon grand désarroi!

Ce qui veut dire que je vais très rarement chez le coiffeur. Quoique depuis ces dernières années, j'y vais deux fois par an pour couper les pointes. Le moins possible!!!! Mon coiffeur est au courant, il sait exactement ce qu'il doit faire ;-)

D'ailleurs, je dois dire que chez mon coiffeur, c'est trop cool. J'adore la déco, elle est au top. Il y a des phrases marquées sur les murs du genre "mon mec m'a plaquée, j'ai des problèmes au boulot, mes amis me délaissent, je me mine, j'ai pas le moral, un petit tour chez mon coiffeur et ça repart!". Le pire c'est que c'est vrai. Chaque fois que j'y vais, je ressors avec la pêche, comme si j'étais une super nana.

Trop bien.

Donc, l'autre jour, j'y suis allée après mûre réflexion pour me faire faire un balayage. Oui, je voulais cacher mes cheveux blancs. Sauf que je n'avais pas envie de revenir à la maison blond platine, alors j'ai dit que je voulais quelque chose de léger (J'avais déjà fait des balayages par le passé et j'en avais des souvenirs assez mauvais). 

Je me suis donc faite chouchouter pendant deux heures, et quand le coiffeur m'a demandé si la couleur me plaisait, je lui ai répondu "ben oui! impec! ça ne se voit pas!!".

D'ailleurs quand je suis rentrée à la maison, Mr Lo, qui savait très bien ce que j'avais fait, ne s'en est quand même pas apperçu!

Quand j'ai appelé ma soeur pour lui raconter mon nouveau look, elle m'a dit "ouais, en gros t'as dépensé 70E pour quelque chose qui ne se voit pas et t'es contente" (elle est adorable ma soeur ;-). Ben ouais, c'est à peu près ça. C'est en m'entendant lui parler que Mr Lo m'a dévisagée, comme pour essayer de voir ce qui avait changé en moi.

Sauf que sérieux, en réalité, ça se voit. Je suis devenue blondinette juste ce qu'il faut. Moi, en tous les cas, je le vois. Et je trouve que pour une fois, on ne m'a pas raté. Ca fait juste très naturel. J'aime beaucoup:

BalayageBalayageBalayage

Rédigé par Loukoum

Publié dans #Petites histoires de rien du tout

Repost 0
Commenter cet article