Ensevelis sous la neige, hiver 2015

Publié le 10 Septembre 2015

Je ne vous ai jamais raconté l'hiver dernier... au mois de Février 2015.J'avais commencé à mettre sur papier ces quelques jours mais je n'avais jamais fini et ensuite je n'ai jamais écrit sur le blog. Je vous recopie ce que j'ai sur papier:

"Vendredi dernier a commencé par un réveil à 4h du matin: sous la tempête l'électricité était coupée, et j'ai cherché à tâtons dans toute la maison de quoi m'éclairer pour voir l'heure. c'était 4H. Bon ben, jusqu'à 6H, je ne me suis pas vraiment rendormie et puis après, ben, on s'est préparé dans l'obscurité pour partir à l'école et au travail.

Toute cette journée a été merdique, de galère en galère, et rien pour rattraper la situation. Nous étions déjà en vigilance orange.

Mais, anéantie par cette journée, quand je suis rentrée à 20h le soir, j'ai foncé jusqu'à la maison sous la neige qui tombait déjà, et puis voilà, je me suis garée en haut, avec nos autres voitures, juste à côté de la maison.

Je ne saurai dire si ce qui a suivi était de bonne ou mauvaise augure. Entre galère et moments inoubliables, presque magiques...

La journée de samedi a commencé sous la neige. Déjà 20 à 30 cm. Je n'ai pas osé descendre au marché, pas envie de me planter en remontant, j'ai préféré attendre le passage du chasse neige... Il n'est pas venu. J'ai fait quelques lessives à la main dans la baignoire car la machine à laver était en panne, des crêpes pour la champ de leurre, donné quelques coups de pelle pour déblayer les voitures. Bah le chasse neige passerait le lendemain. Dimanche.

Samedi soir, nouvelle coupure d'électricité, pas besoin de sortir les bougies, elles étaient déjà dehors avec la coupure de la veille.

Dimanche matin... AH oui!!! quand même!!! 70cm de neige fraîche! Et bien, on va avoir de quoi s'occuper, même sans électricité...

En attendant de pouvoir circuler, nous avons déblayé les voitures, fait des batailles de boules de neige, les enfants ont commencé un igloo, ont fait de la luge. Dans l'après midi on a chaussé les raquettes histoire d'aller voir par en bas ce qui se passait... au niveau du déneigement, de l'électricité aussi... elle n'était toujours pas revenue.

ET C 'EST LA QU'ON A VU LE DESASTRE.

Des arbres couchés partout sur notre route redevenue chemin depuisle sinistre de juin.

Coincés par la neige, février 2015
Coincés par la neige, février 2015
Coincés par la neige, février 2015
Coincés par la neige, février 2015
Coincés par la neige, février 2015
Coincés par la neige, février 2015
Coincés par la neige, février 2015
Coincés par la neige, février 2015
Coincés par la neige, février 2015

Coincés par la neige, février 2015

Entre autres, et le plus embêtant, il y avait une énorme souche de chataigner posé bien au milieu du chemin!

Route barrée, hiver 2015

Route barrée, hiver 2015

Génial! On avait l'air malin, nous, avec toutes nos voitures garrées à la maison....

Toute la commune étant à nouveau sinistrée, on nous a dit qu'on serait dépanné qu' en dernier. Pas d'électricité non plus dans tout le quartier... ok, ça allait durer.

A pas de raquettes, dans les 70 cm de neige, nous sommes rentrés à la maison pour mettre nos victuailles au frais, dehors dans un frigidaire improvisé dans la neige avec une vieille cantine en métal recouverte de neige. Nous avons commencé à manger la nourriture du congélateur pour que cela ne se perde pas.

Je suis montée sur la crête au dessus de la maison dans 1mètre de neige à ce niveau là, afin d'essayer de téléphoner. J'ai pû, en me gelant une heure, capter un brin de réseau avec mon portable pour envoyer quelques sms, voire essayer d'en recevoir en retour pour avoir quelques nouvelles des alentours et du travail...

Le soir, nous avons fait des jeux en famille, à la lumière de la bougie.

 Près d'1m de neige hiver 2015

Près d'1m de neige hiver 2015

Lundi matin, evidemment, ni école, ni boulot. Juste le calme et le grand blanc. Totalement isolés du monde.

J'avais demandé la veille à des amis de prévenir pour nous, parce que monter sur la crête en raquettes avec 1 m de neige à l'aube, ça ne me disait pas trop. Surtout qu'il en était encore retombé 15 cm dans la nuit.

A 9h, hop. Fallait pas attendre l'impossible non plus. Alors nous nous sommes mis sur le pied de guerre, tronçonneuse et bidons dans les bras, sacs sur le dos, raquettes aux pieds,  et nous sommes partis trirer les branches et couper les troncs tombés sur le chemin. L'après midi, un voisin nous a aidé. On y a passé en tout environ 7 heures.

Une souche sur la route, hiver 2015Une souche sur la route, hiver 2015

Une souche sur la route, hiver 2015

Impossible, bin-sûr, de bouger l'énorme souche sans tracto.

A la maison, toujours pas d'électricité.  Je suis remontée en fin de journée téléphoner sur ma crête ventée et prévenir de notre non présence au boulot le lendemain... et puis communiquer avec l'extérieur, parce que dans ces cas là, je vous jure qu'on se sent vraiment dans une atmosphère de fin du monde. Complètement isolé du reste de la Terre, comme si plus rien n'existait autour.

En même temps, il y a des côtés sympas à être déconnectés de tout. On en revient à la base de la vie, sans superflu. Pas d'autres choses à penser que de l'ordre du "matériel" lié à la "survie".

Bref, on a fait chauffer quelques bassines d'eau pour se lavocher (ouf! on a eu suffisament de gaz dans l'aventure!)"

Bon, je m'été arrêtée là dans mon récit, mes souvenirs sont aujourd'hui moins précis.
Mais ce qui est sûr, c'est que nous sommes restés coincés chez nous du samedi au vendredi matin suivant, et que l'électricité n'est revenue (par groupes electrogènes d'ERDF intsallés par hélicoptère) que le mercredi matin.cela nous a fait 4 nuits sans. Quelques images de notre "sauvetage":

Ouf! on va pouvoir aller faire des courses et acheter du pain!!
Ouf! on va pouvoir aller faire des courses et acheter du pain!!Ouf! on va pouvoir aller faire des courses et acheter du pain!!
Ouf! on va pouvoir aller faire des courses et acheter du pain!!

Ouf! on va pouvoir aller faire des courses et acheter du pain!!

VOILA AUSSI POURQUOI, ON A EU BESOIN DE BONNES VACANCES CET ETE!!!

Rédigé par loukoum

Publié dans #galères - soucis et joyeuseries

Repost 0
Commenter cet article