Yogyakarta

Publié le 29 Août 2015

La Via Via Guesthouse à Yogyakarta, joli concept.La Via Via Guesthouse à Yogyakarta, joli concept.
La Via Via Guesthouse à Yogyakarta, joli concept.La Via Via Guesthouse à Yogyakarta, joli concept.

La Via Via Guesthouse à Yogyakarta, joli concept.

Nous avons dormi à la Via Via guesthouse à Yogyakarta. C'est une sympathique maison d'hôtes avec des salles de bain extérieures privatives en bambou, à une 15 aine d'euros la nuit (225 000 roupies), située dans le quartier de Prawirotaman, bien connu des touristes du monde entier. C'est LE quartier branché de Yogya. On y trouve toutes les maisons d'hôtes ou presque, et beaucoup de warungs à la mode, très ciblés tourisme. Dont le Viavia restaurant, plutôt bon, mais pas la seule adresse du quartier. Infos: www.viaviajogja.com

C'est un des seuls endroits de Java où l'on peut boire de la bière (dont la fameuse BINTANG) à un prix correct je pense. Ailleurs, étant donné la dominante de la religion musulmane dans le pays, une canette de bière vous sera vendue plus chère qu'un repas. Il est courant dans Java de consommer de la bière à 50 000 roupies les 25Cl. Mais bon, ben, puisqu'on voyage, on peut se passer d'alcool (déjà que quand on ne voyage pas on s'en passe ;-)). C'est juste bon à savoir. Les locaux n'en consomment pas une goutte.

Bon, quand on sort du quartier, on est tout de suite baigné dans une grande ville très javanaise, où il est difficile de circuler dans un premier temps, le temps de s'adapter au système des bus et des transports locaux. On a mis plusieurs heures dans la matinée à essayer de se rendre à Prambanam par nos propres moyens, c'est à dire sans l'aide d'un tour opérateur local (à la via via, ils proposaient des excursions, mais nous avions envie d'essayer par les transports publics).

Vu l'heure qui tournait, et notre réservation à Borobudur pour la nuit suivante, nous avons décidé de reporter à plus tard Prambanam, et de plutôt aller visiter le Kraton. On a donc abandonné notre projet.

Le Palais du Sultan...BOF.

On n'a pas trop aimé le Kraton. Je pense que certainement, le seul intérêt à visiter le palais réside dans le fait que tous les matins on peut y observer et y écouter les gamelans. SAUF QUE. Ben nous, on n'y a pas eu droit. On a dû tomber sur les seules vacances de l'année à Java... les fêtes de l'Aïd el Fitr. Donc, pas de Gamelans, en vacances les gamelans. Entrée sur le site: 12 500 par personne.

On est retourné manger au Viavia en Becak. Tombés sur Yann, notre hollandais national, qui visitait aussi les environs, nous avons partagé notre repas avec lui.

On s'est senti un peu fatigué par le bruit, les distances à parcourir en ville, la pollution, et tout et tout. Yogya est une grande ville. On arrivait en fin de voyage, et cela nous a un peu pris la tête.

En sortant du restaurant, nous avons filé tout droit vers une agence de location de voiture. Nous avons réservé une voiture avec chauffeur pour la journée suivante. Au départ de Borobudur ou nous allions passer la nuit, et pour nous amener à Prambanam et sa campagne environnante pour 600 000 la journée soit 40E.

Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015
Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015
Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015

Yogyakarta, palais du sultan et scènes de rue, juillet 2015

Et puis dans l'après midi, nous avons pris un bus, puis un autre bus ( 50 000 par personne le bus Gare routière de Yogya jusqu'à Borobudur), nous avons mis près de 3 heures depuis le quartier de Prawirotaman, pour atteindre notre destination. Il y avait un monde fou sur la route, des embouteillages ininterrompus jusqu'à Borobudur. Il faisait une chaleur humide bien carcatéristique qui fait qu'on était trempé de la tête au pieds.

Routre entre Yogyakarta et Borobudur, juillet 2015
Routre entre Yogyakarta et Borobudur, juillet 2015Routre entre Yogyakarta et Borobudur, juillet 2015
Routre entre Yogyakarta et Borobudur, juillet 2015Routre entre Yogyakarta et Borobudur, juillet 2015

Routre entre Yogyakarta et Borobudur, juillet 2015

A la nuit tombante, nous sommes arrivés dans un eco- lodge que j'avais réservé sur booking. Un havre de paix paumé au bord d'une rivière, en pleine jungle. Impeccable pour se ressourcer! Ca n'était pas réfléchi, mais ça tombait à pic! J'en parlerai dans le prochain article ;-)

Yogyakarta
YogyakartaYogyakarta
YogyakartaYogyakarta

Rédigé par loukoum

Publié dans #on part en vacances, #Indonésie

Repost 0
Commenter cet article

Stéphanie 01/09/2015 17:51

Un dépaysement total ces photos! Mais vu le nombre de voitures, ce doit être en effet trés pollué, ou tout au moins, étouffant...
Merci pour ce nouveau partage!
L'éco lodge a l'air vraiment trés joli... à bientôt alors pour la suite.

loukoum 04/09/2015 12:43

et bien, c'est avec plaisir ;). bientôt peut-être, un article sur les gorges du Verdon, nous y sommes allés aussi ;). Nous avons fait le chemin de 5 heures qui les longe. Ca te dit quelque chose? ;-)