La conduite et les transports à Bali et Java

Publié le 1 Août 2015

transports à Bali et Java 2015transports à Bali et Java 2015transports à Bali et Java 2015

transports à Bali et Java 2015

Nous, nous n'avons pas conduit ni à Bali, ni à Java. Les règles de conduite sont extrêmement différentes des nôtres, en plus il y a la conduite à gauche. Et il y a énormément de circulation, surtout des scooters, presque partout (sauf routes paumées de campagne à Bali).

LE SCOOTER, HUM, HUM

Nous étions plutôt amusés par tout ça, les gens à 5 sur un scooter, sans casque, le "bordel" partout. Notre guide balinais nous disait qu'ils étaient protégés par les esprits et qu'ils avaient très peu d'accidents (tout comme dans la jungle il n'y a que des serpents gentils, bien sûr, l'Hindouisme dit que tous les animaux sont gentils ;) ). Cependant, le dernier jour de notre périple, sur Java, nous avons été témoins d'un accident grave entre une voiture et un scooter monté par des gosses qui n'avaient pas 18 ans, sans casque. Nous pensons que 2 des 3 enfants étaient morts. Nous sommes restés un moment sur place pour essayer de porter de l'aide à ces malheureux. Et j'ai, encrées en moi, ces images abominables de petits corps sans vie couverts de sang, je ne supporte plus non plus d'entendre un enfant hurler.

Enfin, voilà. Avec cette expérience et avec ce qu'on a pû observer tout le séjour, je déconseille fortement de conduire un scooter là bas. Bien sûr... il peut très bien ne rien arriver. C'est quand même tout au petit bonheur la chance.

LA VOITURE: MIEUX AVEC CHAUFFEUR!!!

Quant à conduire une voiture, c'est prendre le risque de renverser un scooter.

Prendre un chauffeur pour le journée revient au plus cher à 40E pour 12 heures. Alors il faut y réfléchir. Sachant aussi qu'on rencontre souvent du monde sur place et qu'il est facilement possible de partager les frais avec d'autres personnes en partageant la voiture.

LES TRANSPORTS EN COMMUN, LE TRAIN (SUR JAVA)

Quant au transports en commun, ben je dirais qu'il faut avoir le temps. C'est quand même laborieux, nous en avons fait l'expérience sur Java. C'est faisable, mais il faut du temps. Sur java par contre, le train vaut vraiment le coup. C'est un très bon moyen de se rendre d'un endroit à un autre en relativement peu de temps. On peut réserver les billets depuis la France sur le site "http://www.tiket.com". Il faut savoir qu'il y a plusieurs classes et que selon la classe choisie, le train n'est pas le même. Nous avons tout essayé, de" l' Executive" (la première classe), à la classe la plus économique. Les prix varient du simple au double selon la classe, mais restent dérisoires par rapport à la France. Ex: nous avons payé 100 000 IDR/ pers le trajet Probolinggo-Surabaya en classe économique (2 heures de trajet) 370 000 IDR/pers Surabaya-Solo en classe Executive (4 heures de trajet), et nous avions payé 79 000 IDR/pers le trajet en train Banuyuwangi-Probolinggo, dans une classe intermédiare. Il y a la clim dans tous les trains, c'est presque trop froid, un coup à choper mal à la gorge.

Sur Bali, souvent les bus ont des horaires bien précises et ne circulent d'une ville à l'autre souvent qu'une fois par jour. C'est plutôt compliqué quand on souhaite faire le maximum de choses et qu'on n'a que 15 jours. Si on a le temps, alors là, aucun problème.

Sur la route, Bali, Java, 2015Sur la route, Bali, Java, 2015
Sur la route, Bali, Java, 2015Sur la route, Bali, Java, 2015Sur la route, Bali, Java, 2015

Sur la route, Bali, Java, 2015

Le train à Java, juillet 2015Le train à Java, juillet 2015Le train à Java, juillet 2015

Le train à Java, juillet 2015

Rédigé par loukoum

Publié dans #Indonésie

Repost 0
Commenter cet article